Archives pour l'étiquette FIDEC

Si j’étais un homme de Margot Reumont

Si j’étais un homme de Margot Reumont

Film d’école issu de la Cambre, « Si j’étais un homme » s’est fait remarquer notamment au FIDEC (Huy), où il a reçu le Prix Queer, et au Festival Media 10-10 (Namur), où il a remporté le Prix de la Meilleure Animation. En compétition belge à Anima (Bruxelles) cette année, ce court allègre de Margot Reumont offre un beau moment de divertissement tout en suscitant une réflexion sur la notion des genres aux yeux de la jeunesse d’aujourd’hui.

Nicolas Gilson: “Je trouve assez triste de voir qu’un film gay attire seulement un public gay »

Nicolas Gilson: “Je trouve assez triste de voir qu’un film gay attire seulement un public gay »

Programmateur et attaché au point presse du Festival Pink Screens, festival bruxellois des genres et des sexualités différents, Nicolas Gilson était présent au Festival International des écoles de cinéma (Fidec) à l’occasion des cartes roses consacrées au Pink Screens et du premier Prix Queer remis à Huy.

Atomes d’Arnaud Dufeys

Atomes d’Arnaud Dufeys

Sélectionné au FIFF à Namur et au FIDEC à Huy cette année, « Atomes » est un court belge puissant et éloquent sur les jeux de pouvoir, la dépendance et les limites personnelles au sein des liaisons déséquilibrées. Cumul audacieux de thèmes tabous, ce film d’école se lance un défi ambitieux qu’il réussit avec brio, si l’on en croit les nombreuses sélections et récompenses en festivals, dont notamment le Prix du Jury Jeune à Huy.

FIDEC 2012

FIDEC 2012

Le Festival des écoles de cinéma (FIDEC) s’est clôturé il y a quelques semaines. L’occasion pour Format court d’attirer votre attention sur l’un des rares Festivals belges à être à la fois vitrine et laboratoire de la jeune création cinématographique nationale et internationale.

Sophie Lavoie d’Anne Emond

Sophie Lavoie d’Anne Emond

Cette année, le Fidec mettait le Québec à l’honneur. L’occasion pour nous de confirmer que la patrie de Denis Villeneuve et de Denys Arcand recèle de petits bijoux cinématographiques. Aux côtés des excellents « Next Floor », « Les Journaux de Lipsett », « Les Poissons » et « Mokhtar », on a pu apprécier « Sophie Lavoie », un court métrage simple et atypique d’Anne Emond.

Dans le cochon tout est bon de Iris Alexandre

Dans le cochon tout est bon de Iris Alexandre

Au Fidec cette année, se trouvait une pléthore d’animations en compétition nationale et internationale, montrant que le genre animé occupe une place importante dans l’enseignement cinématographique. Parmi les films présentés, le jury de la Fédération Wallonie-Bruxelles a décerné son prix à « Dans le Cochon tout est bon » d’Iris Alexandre.

FIDEC 2011

FIDEC 2011

Le FIDEC (Festival International des écoles de cinéma) qui s’est tenu au Centre culturel de Huy du 19 au 23 octobre proposait une fois de plus une sélection reflétant la diversité et la richesse de la création cinématographique actuelle, réalisée dans un cadre académique.

Qui veut du pâté de foie ? d’Anne-Laure Bizot et Amélie Graux

Qui veut du pâté de foie ? d’Anne-Laure Bizot et Amélie Graux

Alors que le festival de film d’écoles de Poitiers se met doucement en place, son équivalent belge, le FIDEC bat son petit plein à Huy. A la soirée d’ouverture, mercredi, deux best of étaient proposés aux premiers spectateurs de l’événement. Parmi les films projetés, « Qui veut du pâté de foie ? », un film glouton de l’EnsAD (Ecole nationale supérieure des arts décoratifs) réalisé par deux filles, Anne-Laure Bizot et Amélie Graux.

Fidec 2010

Fidec 2010

Il y a dix ans, des étudiants se rassemblaient autour d’un projet : faire renaître à Huy un festival de courts métrages. Pendant 40 ans, la ville avait accueilli un festival de courts amateurs. Dorénavant, elle allait s’intéresser à un festival international consacré aux films d’écoles, événement inexistant alors en Belgique. Le FIDEC était né.

FIDEC 2009 : la programmation

FIDEC 2009 : la programmation

Du 21 au 25 octobre 2009, au Centre culturel de Huy, se déroulera la 20ème édition du FIDEC (Festival International des écoles de cinéma). Pendant cinq jours, une cinquantaine de courts-métrages fera l’écho d’une nouvelle génération d’artistes, belges comme étrangers. Au programme : des compétitions nationales et internationales, une quinzaine de pays et une trentaine d’écoles représentés, des séances thématiques, et une mise à l’honneur de l’école Sam Spiegel de Jérusalem. Cette année, le Jury est composé de Cécile Nhoybouakong, Jean-Jacques Rausin, Nathalie Masset, Mohamed Hamra, et Christian Crahay.

Franco Lolli, réalisateur de Como todo el mundo

Franco Lolli, réalisateur de Como todo el mundo

Franco Lolli est sorti diplômé du département Réalisation de la Fémis en 2007. Son film de fin d’études, « Como todo el mundo », a été sélectionné et récompensé dans de nombreux festivals, notamment à Huy, Angers, Poitiers et Clermont-Ferrand où il a remporté en février 2007, le Grand Prix de la Compétition Nationale. Début octobre, il était de retour en tant que juré à Huy, au FIDEC (Festival International des Écoles de Cinéma).

Justine Montagner, responsable de la programmation du FIDEC

Justine Montagner, responsable de la programmation du FIDEC

À Huy, se tient, depuis huit ans, au mois d’octobre, un festival de courts métrages unique en son genre en Belgique : le FIDEC. Ce Festival International des Écoles de Cinéma ne programme que des films réalisés par des étudiants issus d’écoles belges comme étrangères. Cette année, du 14 au 19 octobre, 35 films, venant de 24 pays et 14 écoles, étaient en compétition à Huy. Rencontre avec Justine Montagner, responsable de la programmation du FIDEC.

Auf der Strecke (Fausse route) de Reto Caffi

Auf der Strecke (Fausse route) de Reto Caffi

Rolf, vigile dans une grande surface, est secrètement amoureux de Sarah, la jolie libraire. Assis devant ses écrans de contrôle, il passe ses journées à l’observer par l’entremise des caméras de sécurité. Rolf, solitaire, triste et maladroit, n’ose approcher la jeune femme et ne sait comment attirer son attention.