Qui veut du pâté de foie ? d’Anne-Laure Bizot et Amélie Graux

Alors que le festival de film d’écoles de Poitiers se met doucement en place, son équivalent belge, le FIDEC bat son petit plein à Huy. A la soirée d’ouverture, mercredi, deux best of étaient proposés aux premiers spectateurs de l’événement. Parmi les films projetés, « Qui veut du pâté de foie ? », un film glouton de l’EnsAD (Ecole nationale supérieure des arts décoratifs) réalisé par deux filles, Anne-Laure Bizot et Amélie Graux.

Un enfant chétif et muet, surnommé Poulet, éprouve quelques angoisses lorsque sa mère, une immonde barrique sur pattes, le récupère après la fin des cours. Mangeant continuellement de tout, y compris le goûter de son fils, elle se lamente sur le manque d’appétit de celui-ci. Lorsque le repas s’agrandit en convives et en victuailles, le malaise de Poulet s’amplifie. Peut-on échapper à sa famille ?

Récompensé en son temps du Grand Prix au festival de Huy, cette animation réalisée en pâte à modeler est loin d’être le film le plus guilleret vu à ce jour. Angoisse, cruauté, absurdité, bruits de mastication, folie, boulimie, … envahissent ses cinq mini minutes. On adore, on est rebuté, on s’interroge, c’est selon. Tant mieux si un résultat se dessine, c’est que le film remplit sa mission.

Par son ton (grotesque, violent) et son sujet (la nourriture, la destruction, l’absence de limites), « Qui veut du pâté de foie ? » rappelle évidemment les scènes de table d’une certaine « Grande Bouffe » mais aussi indirectement celles de  « Next Floor » du Canadien Denis Villeneuve. Les deux films ont marqué les esprits en leurs temps, ce film de monstres en volume les rejoint en toute complémentarité.

Katia Bayer

Consulter la fiche technique du film

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *