Archives par mot-clé : Festival de Clermont-Ferrand

Maxime Roy : « Si tu pars d’une nécessité, de quelque chose d’original, et que tu restes humain et sincère, la technique te sert à avancer »

Maxime Roy : « Si tu pars d’une nécessité, de quelque chose d’original, et que tu restes humain et sincère, la technique te sert à avancer »

Maxime Roy vient remporter le prix SACD de la meilleure œuvre de fiction à Clermont-Ferrand pour Beautiful Loser, qui raconte la reconstruction d’un ancien toxico tout juste devenu père. Ce court, comme le long-métrage en préparation qui en sera le prolongement, est inspiré de la vie du comédien François Creton, qui joue son propre rôle et avec qui il a co-écrit.

Tornike Bziava. La mélancolie de l’histoire

Tornike Bziava. La mélancolie de l’histoire

Tornike Bziava est un cinéaste habitué des festivals. Si, dans certains cas, on pourrait mettre ce fait au compte d’un constat fâcheux, l’exemple du cinéaste géorgien peut en permettre une lecture bienveillante. Car de la fidélité, il en est question dans sa filmographie déjà riche : intérêt constant porté à sa culture d’origine, regard lucide envers l’histoire récente et trouble de son pays, inclination inflexible envers la liberté contre les diverses formes d’oppression subies par les populations civiles, et enfin inscription stylistique dans le puissant héritage cinématographique arméno-géorgien.

Clermont, jour 7. Tous @ l’eau !

Clermont, jour 7. Tous @ l’eau !

Ce vendredi soir, se tient le programme « Ciné-Piscine » au Stade nautique Pierre-de-Coubertin de Clermont-Ferrand. Cette piscine olympique, qu’on a enfin testé après de nombreuses participations au festival, accueille en effet en ce moment bon nombre de nageurs cinéphiles et de bouées bien gonflées. Voici notre sélection de 7 films projetés ce soir, pour certains déjà chroniqués sur Format Court.

Clément Cogitore : « Notre rêve à tous, réalisateurs/trices, c’est de faire des prototypes dans l’industrie du Cinéma »

Clément Cogitore : « Notre rêve à tous, réalisateurs/trices, c’est de faire des prototypes dans l’industrie du Cinéma »

Clément Cogitore cinéaste et vidéaste plasticien, très présent dans l’actualité de ce début d’année, était membre du jury des longs-métrages au festival d’Angers le mois dernier. Il présente au Festival de Clermont plusieurs courts-métrages dont Braguino, western sibérien alternant entre douceur et rigueur ou encore Les Indes Galantes, oeuvre théâtrale qui mêle danse urbaine et musique baroque.

Clermont, jour 1

Clermont, jour 1

Le 40ème Festival de Clermont-Ferrand démarre soir. Pour ceux qui ne peuvent s’y rendre ou qui souhaitent prolonger leurs séances, Format Court vous propose au jour le jour une sélection de films programmés au festival, visibles en ligne, repérés en compétition et dans les programmes aléatoires. Voici pour ce premier jour 3 courts-métrages qui seront projetés ce soir dans le programme d’ouverture.

Focus Clermont-Ferrand 2018

Focus Clermont-Ferrand 2018

Le 40ème Festival de Clermont-Ferrand débute ce soir. Il se déroulera jusqu’au 10 février 2018. Cette année, la Suisse est mise à l’honneur. 74 films en sélection internationale, 54 films en compétition nationale et 25 films en labo seront projetés pendant 9 jours. Format Court vous propose d’en savoir sur le festival via des films en ligne, des critiques et des interviews publiés dès aujourd’hui.