Saint Omer de Alice Diop

Saint Omer de Alice Diop

Pour son premier long-métrage de fiction, Alice Diop nous propose d’assister au procès d’une femme coupable d’infanticide. Elle s’inspire pour cela d’un fait divers réel, l’histoire de Fabienne Kabou, qui a déposé son bébé sur une plage du Nord, le laissant à la merci des flots. Saint Omer fut en sélection officielle au Festival de Venise 2022, où il a reçu le Lion d’argent – Grand Prix du Jury et le Lion du Futur – Prix Luigi de Laurentiis du Meilleur premier film. Il représentera la France aux Oscars 2023.

De nos frères blessés de Hélier Cisterne

De nos frères blessés de Hélier Cisterne

S’il existe une blessure qui n’a pas guéri dans l’histoire de la France, c’est bien celle de la guerre d’Algérie, de tous ces traumatismes que les grands-parents ont tu, de tous les morts oubliés pour une cause nationale dissoute dans le sang. À l’occasion d’un nouveau jeu-concours, Format Court s’associe avec Diaphana et fait gagner 3 exemplaires DVD du film De nos frères blessés, qui comporte également le premier court-métrage du réalisateur Hélier Cisterne Dehors réalisé en 2002.

After Short spécial Animation, mercredi 30.11 à l’ESRA !

After Short spécial Animation, mercredi 30.11 à l’ESRA !

Après avoir organisé 2 soirées consacrées aux courts-métrages de fiction, les 26.10 et 16.11, Format Court vous invite à son After Short dédié au cinéma d’animation, le mercredi 30.11 prochain à l’ESRA, en présence de nombreuses équipes en sélection officielle. Comme d’habitude, ces soirées sont accessibles aux étudiants de l’ESRA  comme au grand public. Pour rappel, il n’y a pas de projection de films au cours de la soirée (mais vous pouvez bénéficier des liens des courts en réservant votre place en amont).

Diana Cam Van Nguyen. Mixer les genres, faire disparaître les frontières

Diana Cam Van Nguyen. Mixer les genres, faire disparaître les frontières

Jurée au dernier Festival de Gand qui s’est terminé il y a un mois, Diana Cam Van Nguyen est une jeune réalisatrice tchèque d’origine vietnamienne. Son film de fin d’études réalisé dans le cadre de l’école de la Famu à Prague, Love, Dad, a été diffusé l’an passé dans le cadre du focus Locarno programmé lors de notre Festival Format Court 2021. Le film s’intéresse à une correspondance entre un père et une fille à travers un mélange de lettres déjà reçues et jamais écrites.

Juste une nuit de Ali Asgari

Juste une nuit de Ali Asgari

Le réalisateur Ali Asgari a l’habitude de révéler les pathologies sociales de la jeunesse iranienne, oppressée par un système impitoyable, étouffée par les interdis, les tabous, l’opinion publique. 
Format Court suit son travail artistique depuis bientôt dix ans, et la découverte de son bouleversant et audacieux court-métrage More than two hours à Cannes en 2013. Son deuxième long-métrage, Juste une nuit, remarqué à la Berlinale et maintenant distribué par Bodega Films, sort en salles ce mercredi 16 novembre 2022.

Peter Von Kant de François Ozon

Peter Von Kant de François Ozon

Adapter une pièce de théâtre en un film est toujours un pari risqué, encore plus lorsqu’il s’agit d’une œuvre du grand Rainer Werner Fassbinder. Pourtant, c’est dans ce projet que s’est lancé François Ozon dans Peter Von Kant castant des acteurs hors pair, notamment Denis Ménochet et Isabelle Adjani, cette dernière collaborant pour la première fois avec le réalisateur de Jeune Et Jolie, Frantz et plus récemment Été 85. A l’occasion de la sortie du film en DVD et VOD, Format Court s’associe avec l’éditeur Diaphana pour vous faire gagner 3 exemplaires du DVD de ce film, qui a ouvert la Berlinale 2022 en sélection officielle. Dans cette édition, vous pourrez également découvrir le magnifique montage d’Ozon mêlant deux films de Douglas Sirk et Rainer Werner Fassbinder.

Un état du monde au Forum des images : places à gagner !

Un état du monde au Forum des images : places à gagner !

Un état du monde est un festival d’avant-premières et de films inédits tournés vers l’ici et l’ailleurs organisé annuellement au Forum des images. L’événement commence ce vendredi 11 novembre avec Saint-Omer de Alice Diop, récompensé à Venise (critique à venir sur notre site) et s’achève jeudi prochain avec Les Pires de Romane Gueret, Lise Akoka, primé à Cannes. Plusieurs films repérés par Format Court seront diffusés à l’occasion de ce nouveau cycle. Nous vous proposons de remporter des places pour les découvrir. Ecrivez-nous en nous précisant quelle(s) séance(s) vous intéressent.

Formats Longs

Formats Longs

Certes le court-métrage est célèbre comme lieu d’initiation et tou.tes les plus grand.es réalisateur.ices ont appris le cinéma avec des films de moins d’une heure. Le format est souvent considéré pour débuter, alors évidemment on y découvre de nouveaux talents. Ce sont avant tout les nouvelles idées qui attirent l’œil et, la plume à la main, déchaînent nos passions de journalistes.

Tiphaine Daviot : « Dans le court, il faut épurer le jeu au maximum pour raconter au mieux ce qu’il y a à raconter »

Tiphaine Daviot : « Dans le court, il faut épurer le jeu au maximum pour raconter au mieux ce qu’il y a à raconter »

Rencontrée à l’occasion du festival Jean Carmet à Moulins, la comédienne Tiphaine Daviot évoque avec nous sa responsabilité en tant que jury, l’importance souvent sous-estimée des dialogues dans un scénario, du travail de la langue et de l’honnêteté dans la démarche d’un projet.

Alexis Manenti : « En tant que réalisateur, j’ai envie de laisser le territoire à d’autres comédiens »

Alexis Manenti : « En tant que réalisateur, j’ai envie de laisser le territoire à d’autres comédiens »

Juré à notre deuxième Festival Format Court, Alexis Manenti joue actuellement aux côtés d’Hafsia Herzi et de Nina Meurisse dans le premier long-métrage de Iris Kaltenbäck, Le Ravissement. Co-scénariste et acteur dans Les Misérables (le court et le long), il est un amoureux éconduit dans J’attends Jupiter de Agathe Riedinger, un éducateur en proie à une ado torturée dans Dalva d’Emmanuelle Nicot ou flic zélé dans Les Misérables.

Joachim Herissé. L’inconscient et l’intime en animation

Joachim Herissé. L’inconscient et l’intime en animation

À l’occasion du festival Court Métrange, nous avons interrogé le réalisateur Joachim Herissé au sujet de son film d’animation Écorchée, tourné en stop motion avec des marionnettes. Le film, visible en ligne grâce à Court-Circuit,  est en sélection officielle aux César 2023 et vient de remporter ce weekend le Prix Emile Reynaud, décernée par les adhérents de l’AFCA, lors de la Fête du cinéma d’animation 2022. Le réalisateur se confie sur son parcours, ses méthodes de création et ses inspirations.

Patricia Mazuy : « Quand on filme quelqu’un, c’est qu’on l’aime et qu’on a envie de le filmer, quelque soit le rôle »

Patricia Mazuy : « Quand on filme quelqu’un, c’est qu’on l’aime et qu’on a envie de le filmer, quelque soit le rôle »

Patricia Mazuy est une réalisatrice et scénariste française. Elle se consacre au cinema après des études de commerces à HEC où elle passe le plus clair de son temps au ciné-club de l’école. C’est par des courts métrages, fictionnels ou documentaires, qu’elle commence à filmer. Elle fait ses premiers pas dans le milieu audiovisuel en devenant stagiaire sur le plateau d’Une chambre vide de Jasna Krajinovic qu’elle a rencontré par l’intermédiaire d’Agnes Varda. Patricia Mazuy entretient une réelle admiration pour le genre documentaire bien qu’elle se consacre majoritairement aux fictions.

Bruno Reidal de Vincent Le Port

Bruno Reidal de Vincent Le Port

Cet été, Capricci a sorti Bruno Reidal en DVD, le premier long-métrage de Vincent Le Port, sélectionné à la Semaine de la Critique en 2021. Un réalisateur à découvrir dans ce DVD qui mêle à Bruno Reidal un court-métrage et des entretiens avec le réalisateur et son acteur principal, Dimitri Doré. Cela tombe bien : Format Court vous propose de gagner ce DVD grâce à un jeu concours !

Les films de mon Moulins. Festival Jean Carmet 2022

Les films de mon Moulins. Festival Jean Carmet 2022

Au coeur du Bourbonnais, région trop souvent oubliée et pourtant fondatrice de l’Histoire de notre pays, se retrouve chaque année depuis plus de 25 ans le festival Jean Carmet. À l’image de cet acteur (décédé un an avant la naissance du festival), celui-ci met à l’honneur, et reste le seul à ce jour à mettre en avant les comédiennes et comédiens qui se sont illustré.es dans des seconds rôles de longs-métrages.

Un monde de Laura Wandel

Un monde de Laura Wandel

En mai 2021, le premier long-métrage de Laura Wandel Un monde, était sélectionné dans la catégorie Un Certain Regard du Festival de Cannes où il a remporté le prix de la presse, Fipresci. Si juste et percutant sur le thème du harcèlement en milieu scolaire, le film est sorti en DVD chez M6 Vidéo. Nous vous en offrons plusieurs exemplaires permettant un (re)visionnage plus que pertinent sur ce phénomène trop courant dans les écoles. Un monde constitue une véritable immersion dans la vie scolaire à travers le point de vue d’une petite fille en classe de CP qui assiste au harcèlement de son grand frère.