Venise 2019, les courts en compétition

Venise 2019, les courts en compétition

La 76ème édition de Venise (28 août-7 septembre) montrera dans les prochains jours les premiers longs-métrages de Jessica Palud et Carlo Sironi (dont nous avions montré les courts, Marlon pour la première, Valparaiso pour le second). Du côté des courts, 15 films ont été retenus par le sélectionneur Enrico Vannucci : 13 en compétition (dont les nouveaux films de Clémence Poésy et de Chloé Robichaud) et 2 en hors-compétition.

Locarno, jour 5 : Kwa Heri Mandima de Robert-Jan Lacombe

Locarno, jour 5 : Kwa Heri Mandima de Robert-Jan Lacombe

Les Pardi di Domani du Festival de Locarno couvrent deux compétitions : l’une, internationale, l’autre, nationale, suisse. Cette année, 11 films suisses figurent dans ce programme. À Format Court, nous avons par le passé déjà repéré plusieurs courts suisses ayant concouru à Locarno. C’est le cas de Kwa Heri Mandima (Good Bye Mandima) de Robert-Jan Lacombe, un film ayant remporté le Pardino d’or du meilleur court métrage suisse à Locarno en 2010.

Braquer Poitiers de Claude Schmitz

Braquer Poitiers de Claude Schmitz

Claude Schmitz, réalisateur belge de Le Mali (en Afrique) et de Rien sauf l’été, propose une nouvelle fois un court-métrage où la chaleur et les acteurs prennent le temps de se découvrir dans une latence contemplative. Avec Braquer Poitiers, Claude Schmitz a déjà été récompensé de nombreuses fois, entre le Prix Jean Vigo, le Prix Ciné du Festival de Brive ou le Prix Égalité et Diversité au Festival de Clermont-Ferrand.

B comme Braquer Poitiers

B comme Braquer Poitiers

Davantage pieds nickelés que bandits, Francis et Thomas prennent en otage Wilfrid, propriétaire d’un service de Carwash, source de quelques poignées d’euros quotidiennes. Syndrome de Stockholm à l’œuvre chez Wilfrid, mais à sa manière très personnelle, le voilà prendre aussitôt goût à la situation, qu’il se plait même à théoriser amplement, tandis que l’incertitude gagne les deux compères rejoints par leurs amies venues du Sud.
Réal. : Claude Schmitz
Fiction, 59’50’’, 2018
France

M comme Mano a Mano

M comme Mano a Mano

Abby et Luca, un couple d’acrobates de cirque, vont de ville en ville pour se produire sur scène. Leur relation amoureuse se dégrade. Le temps d’un voyage en camping-car jusqu’à la prochaine salle de spectacle, ils vont devoir affronter leurs problèmes et tenter de regagner confiance l’un en l’autre
Réal. : Louise Courvoisier
Fiction, 23′, 2018
France