Vilaine fille de Ayce Kartal, en ligne !

Vilaine fille de Ayce Kartal, en ligne !

Fin septembre, nous vous proposions de (re)voir plusieurs courts présélectionnés aux César 2019, disponibles sur la Toile. Depuis, Vilaine fille du réalisateur turc, Ayce Kartal, également présélectionné au César du Meilleur Film d’animation  2019, produit par Justin Pechberty et Damien Megherbi, producteurs de la société Les Valseurs, a rejoint, lui aussi, la Toile.

Le film de la semaine : Pépé le morse de Lucrèce Andreae

Le film de la semaine : Pépé le morse de Lucrèce Andreae

Depuis fin octobre, Pépé le Morse est visible sur grand écran aux cotés de 5 autres courts-métrages dans le progamme « Ta mort en short(s) ». Dans ce film d’animation produit par Caïmans Productions, Lucrèce Andreae nous parle avec une grande justesse et beaucoup de poésie du deuil en nous présentant une famille qui, après […]

Enough de Anna Mantzaris

Enough de Anna Mantzaris

Il y a des jours comme ça… Anna Mantzaris, jeune réalisatrice suédoise ayant fait ses études à Londres et au Royal College of Art, a réalisé en première année, en 2017, un tout petit film de 2 minutes d’animation, Enough. Depuis septembre, le film est en ligne, mais en raison de ses paramètres de confidentialité, on vous invite à cliquer ici pour le découvrir en ligne.

Nouvel After Short, spécial Cesar, jeudi 22 novembre 2018 !

Nouvel After Short, spécial Cesar, jeudi 22 novembre 2018 !

Bonne nouvelle : le magazine en ligne Format Court vous invite à la reprise de ses After Short, ses soirées de networking réunissant la communauté active et dynamique du court métrage, le jeudi 22 novembre 2018 à partir de 19h au Point Éphémère (Paris, 10ème). Ce nouveau rendez-vous, organisé en partenariat avec l’école l’ESRA, sera consacré aux consacré aux courts présélectionnés aux Cesar 2019 (attention : il n’y aura pas de projection prévue !).

On n’est pas sérieux quand on a 17 ans

On n’est pas sérieux quand on a 17 ans

Le Festival Silhouette, dont nous étions à nouveau partenaires cette année (dernière édition en date : 24 août-1er septembre), poursuit depuis plus de 17 ans son travail d’exploration du nouveau cinéma international, en misant encore et toujours sur le plein air, les concerts, la mixité et la gratuité. Après vous avoir cet été une sélection de films visibles en ligne piochés dans différentes sections du festival, voici un aperçu plus large de quelques productions françaises valant le détour/ le coup d’œil/la grosse marque d’intérêt.

Jackie Berroyer continue de se demander ce qu’on lui trouve

Jackie Berroyer continue de se demander ce qu’on lui trouve

Il a plus d’une corde à son arc. Trublion des plateaux de Canal +, tour-à-tour scénariste, écrivain, acteur, il est à lui tout seul l’élégance discrète et la nonchalance joviale. Vous avez deviné, c’est bien évidemment de Jackie Berroyer dont il est question. Entre deux projections de l’excellent Étrange Festival où il présentait une carte blanche en septembre, il a joyeusement accepté de répondre à quelques-unes de nos questions.

Jusqu’à la garde de Xavier Legrand

Jusqu’à la garde de Xavier Legrand

Dans le bureau d’une juge, le couple Besson se dispute la garde de leur fils Julien 12 ans. Le premier long-métrage de Xavier Legrand reprend le thème de la violence conjugale qu’il avait traité avec éclat dans son court métrage multiprimé Avant que de tout perdre (Cesar du Meilleur court métrage 2014 et Grand Prix National au Festival de Clermont-Ferrand 2013).

Sunday Shorts : Projection Format Court, dimanche 7/10 au Central Park Paris !

Sunday Shorts : Projection Format Court, dimanche 7/10 au Central Park Paris !

Après avoir participé au Séances au top cet été au Point Ephémère, Format Court vous donne rendez-vous dimanche 7/10 à 17h au Central Park (5 Rue du Jour, 75001 Paris) pour une toute nouvelle projection de courts, en présence de Agathe Riedinger (réalisatrice de J’attends Jupiter), Helen Olive (productrice de La Bouche de Camilo Restrepo/5 à 7 Films) et Jan Sitta (réalisateur de Avaler des couleuvres).

Arrêt du festival Paris Courts Devant

Arrêt du festival Paris Courts Devant

Le festival Paris Courts Devant dont nous avons été partenaires en 2011 (à l’occasion duquel nous avions primé le très beau & étrange The Origin Of Creatures de Floris Kaayk (visible ici) a publié il y a quelques jours un communiqué annonçant la fin du festival pour des raisons budgétaires. Nous publions ce texte (signé par Rémi Bernard, Délégué Général, dans son intégralité, par solidarité avec le festival, ses dirigeants et ses équipes.