Les classiques du court

Méliès, Chaplin, bien sûr, mais aussi Truffaut, Varda ou Scorsese… Rares sont les grands noms du cinéma à ne pas être passés par le court. Avec, parfois de véritables pépites, certaines connues de tous, d’autres encore à découvrir. Nos rédacteurs vous proposent ces jours-ci de vous (re)plonger dans ce qui est, souvent, le premier geste d’un artiste en devenir.

« Les Mistons » de François Truffaut

Découvrez nos critiques en lien avec ce dossier :

The Big Shave de Martin Scorsese

Lick the Star de Sofia Coppola

Un Chien andalou de Luis Buñuel

Le Bunker de la Dernière Rafale de Marc Caro et Jean-Pierre Jeunet

Small Deaths de Lynne Ramsay

L’Usine de Sergueï Loznitsa

Six Men Getting Sick (Six Times) de David Lynch

Din of Celestial Birds de Edmund Elias Merhige

Initiation des Jeunes au Cinéma de Shūji Terayama

La Femme qui se poudre de Patrick Bokanowski

Menthe – la bienheureuse de Lars von Trier

Elephant de Alan Clarke

Retrouvez également en ligne nos précédents articles en lien avec ce focus :

J’ai faim, j’ai froid de Chantal Akerman

Storytime de Terry Gilliam

Une sale histoire de Jean Eustache

La bohème de Werner Herzog

La Jetée de Chris Marker

Les Mistons de François Truffaut

Nocturne de Lars von Trier

Le Dernier Chaperon Rouge et Panshin Beka Winoni de Jan Kounen

Rentrée des classes et Blue jeans de Jacques Rozier

Réponse de femmes d’Agnès Varda

Peel de Jane Campion

Scenes from the Suburbs de Spike Jonze et Mourir auprès de toi co-réalisé avec Simon Cahn

Katatsumori de Naomi Kawase

With A Little Patience de László Nemes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *