Nocturne de Lars Von Trier

Fiction, 8′31’’, 1980, Den Danske Filmskole, Danemark

Synopsis : La nuit; peut-être après avoir rêvé d’un homme qui s’introduit à son domicile en cassant une fenêtre, une jeune femme sensible à la lumière a une conversation avec un ami, à propos d’un voyage.

Réalisé alors que Lars Von Trier était en troisième année à l’école nationale de cinéma du Danemark, « Nocturne » reflète déjà les obsessions narratives et stylistiques du cinéaste. Primé au premier festival de court métrage de Munich, cet opus de Trier explore au-delà de toute description réaliste les arcanes de la psyché humaine en proie à l’angoisse nocturne où l’obscurité empêche de voir le monde avec précision et netteté. À mi-chemin entre le rêve et le cauchemar, le film jouit d’une bande son composée essentiellement de bruits qui rappelle la faune tropicale contrastant ainsi avec la froideur clinique des images en noir et blanc au milieu desquelles une ampoule rouge attire l’attention. Les références cinématographiques sont nombreuses, allant du cinéma avant-gardiste à Buñuel en passant par Hitchcock. Au contraire de certains de ses films qu’il réalisera par la suite, « Nocturne » offre un final des plus lyriques, teinté d’espérance. À découvrir absolument!

Marie Bergeret

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *