Archives pour l'étiquette Suède

Plongeons de Axel Danielson et Maximilien Van Aertryck, en ligne

Plongeons de Axel Danielson et Maximilien Van Aertryck, en ligne

Publié il y a quelques jours, notre reportage consacré au dernier festival IndieLisboa s’est intéressé à plusieurs films dont le génial « Hopptornet » (Ten Meter Tower ou Plongeons en français). Ce documentaire suédois de 16 minutes sur la peur, le vide, le choix de sauter ou non d’un plongeoir haut de 10 mètres a été sélectionné au festival de Berlin avant d’être choisi par celui de Lisbonne.

K comme Kung Fury

K comme Kung Fury

Détective à la police de Miami et adepte des arts martiaux, Kung Fury entreprend un voyage dans le temps depuis les années 80 jusqu’à la Seconde Guerre mondiale. Son objectif : tuer Adolf Hitler, alias « Kung Führer », et venger son ami tué par le leader nazi. Un problème technique va le conduire jusqu’à l’époque Viking.
Réal. : David Sandberg
Fiction, 30’, 2015
Suède

Henry Moore Selder : « Je suis très friand de cinéma transgressif. Mon film a été une excellente occasion de repousser un peu les limites »

Henry Moore Selder : « Je suis très friand de cinéma transgressif. Mon film a été une excellente occasion de repousser un peu les limites »

Pour la 11ème édition du Festival Court Métrange en octobre, Format Court a remis un prix au film « A Living Soul ». À l’occasion du focus qui lui est consacré, nous avons posé quelques questions à son auteur, Henry Moore Selder, qui tourne ici son septième court métrage, après avoir réalisé plusieurs clips vidéos, notamment pour The Hives ou Garbage, mais aussi des publicités pour de grandes marques. Nous avons cherché à en savoir plus sur Ypsilon, le cerveau qui rêve de pouvoir s’échapper de son bocal, les scientifiques qui détiennent entre leurs mains son destin et parmi ces blouses blanches, celle chez qui l’espoir semble encore permis.

Dans la tête d’Henry Moore Selder

Dans la tête d’Henry Moore Selder

Prix Format Court à Court Métrange 2014, « A Living Soul » nous fait partager les réflexions d’un cerveau humain maintenu en vie artificiellement. La vision de ce film curieux donne envie d’en savoir plus son réalisateur. À défaut d’avoir pu fendre le crâne d’Henry Moore Selder pour y observer le fonctionnement de son cerveau, nous avons regardé ses précédents travaux – court-métrages, clips et pubs – afin d’en tirer quelques enseignements.

A Living Soul d’Henry Moore Selder, Prix Format Court à Court Métrange 2014

A Living Soul d’Henry Moore Selder, Prix Format Court à Court Métrange 2014

La 11ème édition de Court-Métrange s‘est clôturée ce samedi 18 octobre , à Rennes. Le jury Format Court (composé de Sylvain Angiboust, Julien Beaunay, Georges Coste et Julien Savès) a remis à cette occasion le Métrange du Format Court au film suédois « A Living Soul » d’Henry Moore Selder, parmi les 29 films de la compétition internationale.

F comme Five-Star Existence

F comme Five-Star Existence

Une souris à commande oculaire donne son indépendance à une femme handicapée. Des amateurs de jeux vidéo ont du mal à se redresser à cause des heures passées courbés devant leur écran. En Finlande des fermiers traient leurs vaches avec des robots… Nous apprécions la grande liberté et la flexibilité que nous donne la technologie. Cependant, n’est-elle pas en train de s’emparer de nos vies ?
Réal. Sonja Lindén
Documentaire, 58′, 2011
Finlande, Suède

Liberté, Égalité, Technologie

Liberté, Égalité, Technologie

Programmés en tandem dans la compétition du jeune public au festival Millenium cette année, « Five-Star Existence » et « E-Wasteland » sont deux courts traitant de manière complémentaire de la place qu’occupent les avancées technologiques dans la société d’aujourd’hui. À l’ère où les gadgets caducs et l’obsolescence programmée dictent le marché économique et que chaque individu, au Nord comme au Sud, veut prendre le train en marche, la question des effets pervers de cette croissance vertigineuse se pose.

Jonas Odell, membre du Jury Labo du Festival du court métrage de Clermont-Ferrand

Jonas Odell, membre du Jury Labo du Festival du court métrage de Clermont-Ferrand

Le réalisateur suédois Jonas Odell, à qui nous avions remis notre Prix Format Court au Festival Anima Bruxelles pour « Tussilago » en 2011, sera membre du jury Labo du prochain Festival du court métrage de Clermont-Ferrand. Le jury Labo remettra un Vercingtorix pour le Grand Prix de la compétition Labo ainsi que pour le Prix spécial du jury. Jonas Odell avait été sélectionné à quatre reprises au Festival du court métrage de Clermont-Ferrand, avec les films suivants : « Här är karusellen » (1993), « Aldrig som första gangen ! » (2005), « Lögner » (2008) et « Tussilago » en 2010.

Utan Snö (Sans la neige) de Magnus Von Horn

Utan Snö (Sans la neige) de Magnus Von Horn

Il est des réalisateurs qui vous transportent à chacun de leur film. Magnus Von Horn est de ceux-là. Son second opus “Utan Snö” (Sans la neige), présenté à Silhouette, rappelle “Echo”, son magnifique film de fin d’études, tourné en Pologne. On y retrouve la même verve incisive employée pour dresser le portrait d’une jeunesse en manque de (re)pères.

Jens Assur : « Mon but est d’emmener le public dans un voyage vers de nouvelles contrées »

Jens Assur : « Mon but est d’emmener le public dans un voyage vers de nouvelles contrées »

Stimulé par le sens de l’éthique et les sujets politiques, l’ancien reporter de guerre Jens Assur, repéré avec « The Last Dog in Rwanda », Grand Prix de la compétition internationale à Clermont-Ferrand 2007, revient au court métrage avec « Killing the Chickens to Scare the Monkeys », présenté en mai à la Quinzaine des Réalisateurs. Derrière un titre inspiré par un proverbe chinois, le film montre la vie quotidienne d’une jeune femme prisonnière d’un système qui la dépasse.

Jonas Odell ou la profitable élasticité de l’être

Jonas Odell ou la profitable élasticité de l’être

Réalisateur de films documentaires animés de pubs et de clips, Jonas Odell décline la forme courte en diversifiant les genres et les styles au gré de ses envies. En mars dernier, le Suédois présentait « Tussilago », son dernier film, au festival Anima et ajoutait ainsi une nouvelle corde à son arc en devenant le lauréat du Prix Format Court pour le Meilleur court métrage, catégorie films professionnels. Avant-goût de l’œuvre d’un artiste aux multiples facettes.