Archives par mot-clé : Prix Format Court

Festival Court Métrange, Métrange du Format Court

Festival Court Métrange, Métrange du Format Court

La 9ème édition du Festival Court Métrange (spécialisé dans le court métrage insolite et fantastique) se déroulera du 25 au 28 octobre à Rennes. Pour la deuxième année consécutive, Format Court attribuera un prix, le Métrange du Format Court, à l’issue du festival. Un dossier spécial consacré au meilleur film international sera publié sur le site et le film lauréat sera projeté au Studio des Ursulines (Paris, 5ème), lors d’une de nos séances mensuelles. Le Jury Format Court se compose de Xavier Gourdet, Nadia Le Bihen-Demmou et Katia Bayer.

# Coup de cœur Format Court/Festival Silhouette décerné à « Choros » de Michael Lagan et Terah Maher

# Coup de cœur Format Court/Festival Silhouette décerné à « Choros » de Michael Lagan et Terah Maher

Ce sont 18 films de danse, regroupés en 2 programmes, qui ont été vus cette semaine lors du Festival Silhouette par le Jury Format Court (Nadia Le Bihen, Julien Beaunay, Julien Savès et Fanny Barrot). Ce focus thématique, inspiré et inspirant, proposé par le festival faisait la part belle aux films de l’année mais donnait également l’occasion de revoir quelques pépites plus anciennes, dans le cadre d’une séance rétrospective. La danse offre une certaine universalité aux films. Le langage corporel fait fi des mots et rend intelligible ce qui parfois ne peut être dit. Le film « Coup de cœur Format Court » est à l’image de cela.

# Coup de Cœur Format Court/Festival Silhouette

# Coup de Cœur Format Court/Festival Silhouette

La 11ème édition du Festival Silhouette se déroulera du 1er au 9 septembre 2012 entre les Buttes Chaumont et le CENTQUATRE. Cette année, les programmateurs ont choisi de présenter deux programmes de 18 films autour de la danse sous toutes ses formes. Format Court, partenaire du festival, attribuera à cette occasion un Coup de Coeur à l’un de ces films de danse, à l’issue de la manifestation, par l’intermédiaire de son Jury interne, composé de Nadia Le Bihen, Julien Beaunay, Julien Savès et Fanny Barrot. Le prix consistera en la publication du Focus Lauréat sur le site et la projection du film primé dans le cadre des soirées Format Court, au Studio des Ursulines.

Choros de Michael Langan et Terah Maher

Choros de Michael Langan et Terah Maher

Un film de danse sélectionné au festival de Clermont-Ferrand, un fait suffisamment rare pour être souligné. Avec « Choros », Micheal Langan, dont le film de fin d’études « Doxology » avait déjà été montré en compétition Labo en 2009, propose une suite à « Pas de deux », de Norman Mac Laren, une des premières oeuvres mêlant expérimentation visuelle et chorégraphie, réalisée en 1968.

I Know You Can Hear Me de Miguel Fonseca

I Know You Can Hear Me de Miguel Fonseca

Prix Format Court du Meilleur Film dans la catégorie OVNI (objet visuel non identifié), I Know You Can Hear Me est un véritable tour de force. A partir d’une double citation, Miguel Fonseca déploie une narration neuve et non tributaire de ses composantes initiales drôlement antinomiques : l’ “action hero”-isme américain des années 80 et le haut Romantisme de Chopin.

Miguel Fonseca, Prix Format Court au Festival Média 10-10 2011 : l’humanisme dans l’expérimental

Miguel Fonseca, Prix Format Court au Festival Média 10-10 2011 : l’humanisme dans l’expérimental

Diplomé en philosophie de la Universidade Clássica de Lisboa et auteur de trois courts métrages, Miguel Fonseca a marqué l’equipe de Format Court lors du dernier Festival Media 10-10 de Namur où le jury a decerné le Prix du Meilleur Film dans la catégorie OVNI (objet visuel non identifié) à son deuxième court, “I Know You Can Hear Me”.

Christelle Lheureux : « Le cinéma est loin d’être mort. Notre imaginaire également »

Christelle Lheureux : « Le cinéma est loin d’être mort. Notre imaginaire également »

Depuis la Thaïlande où elle travaille actuellement sur son projet de long métrage à proximité de poissons-chats et de son ami Apichatpong Weerasethakul, Christelle Lheureux, auteure de “La Maladie blanche”, Prix Format Court à Vendôme, nous a fait parvenir une carte postale sur laquelle elle s’exprime généreusement sur sa démarche artistique. Présence au monde.

La Maladie blanche de Christelle Lheureux

La Maladie blanche de Christelle Lheureux

Depuis la nuit des temps, les hommes ont cherché à s’extraire et à se séparer de la nature, vécue comme hostile et dangereuse. Aujourd’hui, la frontière entre la ville où vivent la majorité des êtres humains et la nature devient tellement étanche que la campagne se transforme en un lieu de fantasme et représente le paradis perdu. C’est le cas du petit village des Pyrénées investi pendant les vacances par Manuel, environ 35 ans et Myrtille, sa fille de 5 ans, enfant curieuse et intelligente.

Christelle Lheureux, Prix Format Court au Festival de Vendôme 2011

Christelle Lheureux, Prix Format Court au Festival de Vendôme 2011

Lauréate du Prix Format Court du festival de Vendôme, Christelle Lheureux est une cinéaste et plasticienne française, diplômée du Frenoy, enseignante aux Beaux-arts de Genève, dont le nom est bien connu des cinéphiles et amateurs d’arts. Avec une œuvre très personnelle d’une sensibilité éblouissante, Christelle Lheureux est une des rares réalisatrices qui réussit à véritablement exploser les genre. « La Maladie blanche », son moyen-métrage primé à Vendôme, se situe entre fiction et documentaire, préhistoire et actualité, réalité et songe. Par sa démarche, Christelle Lheureux questionne l’art cinématographique lui-même.

Marek Skrobecki : « Je n’ai pas du tout envie de déshumaniser mes films, je préfère inviter le spectateur à regarder le monde avec un œil différent »

Marek Skrobecki : « Je n’ai pas du tout envie de déshumaniser mes films, je préfère inviter le spectateur à regarder le monde avec un œil différent »

Animateur polonais reconnu, rattaché au légendaire studio Se-ma-for, Marek Skrobecki, est l’auteur du conte poétique « Danny Boy », lauréat du Métrange du Format Court au festival Court Métrange de Rennes. Début décembre, il était à Paris pour présenter ses films dans le cadre d’une rétrospective organisée par le Carrefour de l’Animation, au Forum des images. Entretien particulier dans un espace rose et feutré de la Salle des collections.

Danny Boy de Marek Skrobecki

Danny Boy de Marek Skrobecki

Dernièrement primé par Format Court au festival Court Métrange de Rennes et projeté au Carrefour de l’Animation au Forum des Images, « Danny Boy » impressionne par son acuité visuelle et sa richesse narrative. A la croisée de la fable fantastique et d’une chronique contemporaine, Marek Skrobecki, loin d’en être à son premier coup d’essai, signe un film d’animation polymorphe.

Marek Skrobecki, Prix Format Court au Festival Court Métrange 2011

Marek Skrobecki, Prix Format Court au Festival Court Métrange 2011

Si vous passez votre mois de décembre à Paris, vous avez dû remarquer les illuminations des grands magasins et la présence active de la Pologne dans l’agenda culturel. Le festival Kinopolska vient de s’achever au Reflet Médicis et le Forum des Images a récemment mis en avant l’animation polonaise au Carrefour de l’Animation. A cet égard, la venue de Marek Skrobecki en France a suscité un élan de curiosité au sein de l’équipe, étant donné que nous avons primé “Danny Boy”, à l’issue du festival Court Métrange, en octobre.

La Maladie blanche, Prix Format Court au Festival de Vendôme 2011

La Maladie blanche, Prix Format Court au Festival de Vendôme 2011

Après avoir assisté aux six programmes de la compétition nationale, le Jury Format Court présent à la 20e édition du Festival du Film de Vendôme (Isabelle Mayor, Franck Unimon et Camille Monin) a décidé de remettre le prix Format Court au court-métrage « La maladie blanche » de Christelle Lheureux. Le film a séduit le Jury, non seulement par sa forme qui vacille entre le documentaire, l’expérimental et la fiction, que par son fond traitant de la mémoire et de la sensible frontière qu’il existe entre l’enfance et l’âge adulte.

Floris Kaayk. Anticipation, insectes et symbolisme

Floris Kaayk. Anticipation, insectes et symbolisme

“The Origin Of Creatures” est un film qui n’a pas laissé indifférent le jury du prix Format Court – Paris Courts Devant 2011, ce n’est d’ailleurs pas un hasard si ce premier court métrage de fiction a été sélectionné pour représenter la Hollande aux Oscars. Dans cet interview, Floris Kaayk, son réalisateur, nous explique avec précision et sincérité ses influences, son travail et son parcours.

Floris Kaayk, Prix Format Court au Festival Paris Courts Devant 2011

Floris Kaayk, Prix Format Court au Festival Paris Courts Devant 2011

Jeune animateur néerlandais fasciné par les problèmes liés aux avancées technologiques, Floris Kaayk a reçu le prix Format Court de la meilleure première oeuvre de fiction pour « The Origin Of Creatures » au Festival Paris Courts Devant 2011. Au détour de ce focus que nous lui consacrons, retrouvez un univers particulier, rempli de récits d’anticipation, de créatures technologiques, fruits de mutations environnementales, et de figures réthoriques au service de visions futuristes, pour le moins fascinantes.

Danny Boy de Marek Skrobecki, Métrange du Format Court 2011 !

Danny Boy de Marek Skrobecki, Métrange du Format Court 2011 !

Le Jury Format Court s’est prononcé. Katia Bayer, Dounia Georgeon et Xavier Gourdet ont élu leur Métrange du Format Court, parmi les 40 films de la sélection européenne du Festival Court Métrange (20-23 octobre, Rennes). « Danny Boy » de Marek Skrobecki a été choisi pour la « qualité de son animation, l’émotion suscitée par son récit, et l’étrangeté de son monde acéphale ». Le Métrange du Format Court consiste en un dossier spécial consacré à Marek Skrobecki et à la projection de « Danny Boy » en salle.