Nova Dubai de Gustavo Vinagre, Prix Format Court au festival Filmer à tout prix !

Nova Dubai de Gustavo Vinagre, Prix Format Court au festival Filmer à tout prix !

Pour l’édition 2015 du festival Filmer à tout prix (Bruxelles), le jury Format Court (composé de Marie Bergeret, Adi Chesson, Mathieu Lericq) a décidé d’attribuer son prix du meilleur court métrage au film brésilien « Nova Dubai » de Gustavo Vinagre. Un « documentaire fictionnalisé » qui aborde l’amour et la sexualité dans un contexte de crise existentielle et sociétale au-delà de tout tabou de représentation. Un film coup de poing qui heurte les sensibilités pour affirmer sa place dans le cinéma documentaire d’aujourd’hui.

Jean-Charles Mbotti Malolo, Prix Format Court au Festival de Villeurbanne 2014

Jean-Charles Mbotti Malolo, Prix Format Court au Festival de Villeurbanne 2014

Fin novembre 2014, Format Court a attribué pour la première fois un prix au Festival de Villeurbanne au meilleur film européen. Le Jury Format Court (Katia Bayer, Azziza Kaddour, Mathieu Lericq, Françoise Mazza) a été séduit par le film « Le Sens du toucher » réalisé par Jean-Charles Mbotti Malolo, un premier film subtil et vibrant à la croisée du mouvement, des couleurs et des sentiments.

Tourisme International de Marie Voignier, Prix Format Court au Festival de Vendôme 2014

Tourisme International de Marie Voignier, Prix Format Court au Festival de Vendôme 2014

Pour la quatrième année consécutive, Format Court vient d’attribuer un prix au Festival de Vendôme. Le jury, composé de Lola L’Hermite, Carine Lebrun, Mathieu Lericq, Zoé Libault et Marc-Antoine Vaugeois, a choisi de récompenser « Tourisme International », un moyen-métrage documentaire réalisé par Marie Voignier, parmi les 23 films retenus en compétition nationale.

Prix Format Court au Festival de Vendôme 2014 !

Prix Format Court au Festival de Vendôme 2014 !

Cette année, 23 courts métrages seront en compétition nationale au prochain Festival du film de Vendôme (5-12 décembre 2014). Pour la 4ème année consécutive, un Jury Format Court (composé de Carine Lebrun, Mathieu Lericq, Lola L’Hermite, Zoé Libault et Marc-Antoine Vaugeois) élira le meilleur film de la compétition. Celui-ci bénéficiera d’un focus en ligne, sera projeté dans le cadre des séances Format Court, au Studio des Ursulines (Paris, 5ème) et bénéficiera d’un DCP doté par le laboratoire numérique Média Solution.

Le Sens du toucher de Jean-Charles Mbotti Malolo, Prix Format Court au Festival de Villeurbanne 2014

Le Sens du toucher de Jean-Charles Mbotti Malolo, Prix Format Court au Festival de Villeurbanne 2014

La 35ème édition du Festival du Film Court de Villeurbanne s’est clôturée hier soir. Format Court y a récompensé pour la première fois un film en compétition européenne. Le Jury Format Court (Katia Bayer, Azziza Kaddour, Mathieu Lericq, Françoise Mazza) a décerné son prix (publication d’un focus en ligne, achat & diffusion du film au Studio des Ursulines/Paris, 5ème, création d’un DCP doté par le laboratoire numérique Média Solution) au film « Le Sens du toucher » réalisé par Jean-Charles Mbotti Malolo et a attribué une Mention spéciale à « Stella Maris » de Giacomo Abbruzzese.

Nouveau Prix Format Court au Festival du Nouveau Cinéma à Montréal !

Nouveau Prix Format Court au Festival du Nouveau Cinéma à Montréal !

Bonne nouvelle ! Quelques jours après le FIFF et Court Métrange, notre site attribuera en octobre un Prix Format Court au mythique Festival du Nouveau Cinéma à Montréal, au sein du Focus Québec. C’est la première fois que notre revue remettra un prix à l’étranger. Pour l’occasion, le jury Format Court (Fanny Barrot, Katia Bayer, Agathe Demmanneville, Fanny Barrot, Nadia Le bihen-Demmou, Mathieu Lericq) jugera les 33 films québécois sélectionnés.

Le Skate moderne d’Antoine Besse, Prix Format Court au Festival de Grenoble

Le Skate moderne d’Antoine Besse, Prix Format Court au Festival de Grenoble

Le 37ème Festival du Film Court en plein air de Grenoble s’est achevé ce weekend. Format Court y a récompensé pour la première fois un film en compétition. Le Jury Format Court (Katia Bayer, Camille Monin, Mathieu Lericq) a décerné son prix (dossier spécial & projection dans le cadre des soirées Format Court) au film « Le Skate moderne » réalisé par Antoine Besse et a attribué une Mention spéciale à « (T.I.A) THIS is Africa » de Matthieu Maunier-Rossi.

Nouveau Prix Format Court au Festival de Vendôme !

Nouveau Prix Format Court au Festival de Vendôme !

Le Festival de Vendôme aura lieu du 6 au 13 décembre 2013. Format Court y remet un nouveau prix parmi les 22 films en compétition mêlant fiction, animation, documentaire. Le Jury Format Court (composé de Fanny Barrot, Nadia Le Bihen-Demmou, Carine Lebrun, Mathieu Lericq et Marc-Antoine Vaugeois) élira le meilleur film de la compétition. Celui-ci bénéficiera d’un focus en ligne et sera projeté dans le cadre des séances Format Court, au Studio des Ursulines (Paris, 5ème).

Anima de Simon Gillard, Prix Format Court au Festival Filmer à Tout Prix !

Anima de Simon Gillard, Prix Format Court au Festival Filmer à Tout Prix !

Samedi soir, lors de la cérémonie de clôture du festival Filmer à tout prix, à Bruxelles, le Jury Format Court (Katia Bayer, Marie Bergeret, Adi Chesson, Xavier Gourdet et Mathieu Lericq) a élu comme meilleur court métrage « Anima » de Simon Gillard, un film d’école qui « relie avec brio les gestes du quotidien à des sentiments universels. Un film sans concession, visuellement intense, direct et poétique ». Le film bénéficiera d’un focus en ligne (critique, interview) et d’une projection très prochaine en salle, au Studio des Ursulines (Paris, 5ème). À l’occasion de l’annonce du palmarès, le réalisateur a reçu le prix des mains de Marie Bergeret.

GENERATOR/NISI MASA

GENERATOR/NISI MASA

Comment les outils audiovisuels facilitent-ils les échanges d’expériences entre des jeunes et les encouragent-ils à être des citoyens européens plus actifs ? Que peut-on dire de l’avenir de l’audiovisuel en Europe ? Du 25 au 27 janvier, GENERATOR, le Forum Audiovisuel de la Jeunesse, organisé par NISI MASA, le réseau européen de jeune cinéma à Strasbourg, offre la possibilité de répondre à ces questions, aux côtés d’experts et de décisionnaires du secteur audiovisuel européen. Ces jours-ci, Mathieu Lericq, notre envoyé spécial à Strasbourg, vous propose d’en savoir plus sur le sujet.

Nano Nanni : 1986-2007

Nano Nanni : 1986-2007

A la Cinémathèque française, les séances de courts métrages réalisés par Nanni Moretti se suivent et ne se ressemblent pas. Alors que le premier programme (voir le prochain article de Mathieu Lericq) présentait 3 films réalisés dans un intervalle resserré (de 1973 à 1974) qui correspondait aux tous débuts du cinéaste (son premier long, Je suis un autarcique, sortira en 1978), les deux derniers programmes sont eux beaucoup plus explosés (1986 à 2007) et fatalement beaucoup moins cohérents.

illegal_cinema. Chemins de traverse

illegal_cinema. Chemins de traverse

Ce soir, c’est l’ILLEGAL_PARTY, à partir de 19h30 aux Laboratoires d’Aubervilliers. Avant la coupure estivale, illegal_cinema revient pour une soirée festive et une dernière séance animée et proposée par Mathieu Lericq, coordinateur du projet. Trois courts métrages du documentariste polonais Marcel Łoziński seront proposés à l’assistance.

Reizegers in de nacht de Ena Sendijarević

Reizegers in de nacht de Ena Sendijarević

Si Muybridge et Marey, tous deux nés et morts aux mêmes dates (1830-1904), décomposent le mouvement des corps humains et des animaux, c’est avant tout pour comprendre scientifiquement, mais non sans conséquence poétique, la subtilité invisible d’un déploiement. Et puis les démarches du cinématographe naissant entérinent la possibilité de restituer par le défilement, à l’aide de perforations, le temps donné d’un geste. S’ensuit un triple étirement : celui du cadre (dévoyant la profondeur pour l’horizontalité), puis celui du temps filmé (substituant au plan fixe la menace d’un travelling infini) et enfin celui de l’expérience du spectateur (passant de la série enchaînant les sketchs spectaculaires à l’exploration d’une intimité vécue dans sa continuité). Mais il ne faut pas voir dans cette généalogie une quelconque résolution des contrastes.

Slow de Darius Clark Monroe

Slow de Darius Clark Monroe

Le court-métrage « Slow » n’est pas, à proprement parler, un film gay. Et tant mieux. Réalisé par Darius Clark Monroe en 2011, il ne fait pas du désir homophile l’occasion d’une chronique généraliste aux accents tragiques mais plutôt le tremplin d’une critique politique touchant à la condition sociale des afro-américains. Mais peut-être serait-ce là enfermer le film dans une visée qu’il n’a pas.