Carte blanche Format Court au Festival Court Métrange !

Cette semaine, du 17 au 20 octobre 2013, Court Métrange, le festival international du court métrage insolite & fantastique de Rennes, fêtera ses 10 ans. Partenaire du festival depuis trois éditions, Format Court y bénéficiera d’une carte blanche présentée en séance d’ouverture ce jeudi soir à Rennes, en prévision des cinq ans du site en janvier. Constitué par Julien Beaunay, Agathe Demanneville, Xavier Gourdet, Julien Savès et Katia Bayer, le programme est composé de six films plutôt étranges, concourant pour le prix du public, ramenés de balades en festivals et sur la Toile.

Programmation

Expo/In de Romain Rihoux. Expérimental, 3’58 », Belgique. Sélection au Festival Média 10/10

Syn. : Un scénario abstrait se concrétise sous haute tension, au beau milieu de sa propre exposition.

The Origin of Creatures de Floris Kaayk. Animation, 12’05 », Pays-Bas. Prix Format Court au Festival Paris Courts Devant 2011

Syn. : La vision futuriste d’un monde après un désastre catastrophique. Dans cette parabole, des membres mutés autonomes sont à la recherche d’une coopération, mais en raison de problèmes de communication, cette mission est vouée à l’échec.

Rêverie de Valentin Gagarin, Shujun Wong, Robert Wincierz. Animation, 12’28 », Allemagne. Mention spéciale du Festival BD6Né 2013

Syn. : Un citoyen lambda est arraché de sa routine quotidienne quand il devient le témoin d’un suicide ferroviaire. L’événement hante son esprit et se mélange avec sa propre réalité sociale sous la forme d’une cascade de cauchemars surréalistes.

La Résurrection des natures mortes (Living Still Life) de Bertrand Mandico, Fiction, 16′, France. Sélection au Festival de Clermont-Ferrand 2013

Syn. : Dans un monde en déliquescence, une femme recueille des animaux morts et leur redonne vie en les filmant image par image.

Oh Willy… de Emma de Swaef, Marc Roels. Animation, 17′, Belgique, France. Cartoon d’Or 2012

Syn. : À la mort de sa mère, Willy retourne dans la communauté de naturistes au sein de laquelle il a grandi. Rendu mélancolique par ses souvenirs, il décide de fuir dans la nature où il trouve la protection d’une grosse bête velue.

The Heart of The World de Guy Maddin . Expérimental, 6’19 », Canada. Prix FIPRESCI et Prix du Meilleur court métrage au Festival de Miami 2001

Syn. : Anna, scientifique travaillant pour l’Etat, découvre que le coeur du monde est sur le point d’avoir une attaque, alors que deux frères, Osip l’acteur et Nicolaï le croque-mort, se disputent ses faveurs. Déjà troublée par sa terrifiante découverte, Anna, amoureuse des deux, n’arrive pas à se décider. Apparaît alors un riche capitaliste du nom de Akmatov.

Accéder au programme sur le site du festival

Actu associée : Nouveau Métrange du Format Court au Festival Court Métrange !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *