Vendôme 2012

Vendôme, petite ville chérie des parisiens, offre, à 50 minutes de TGV de la capitale, un festival de cinéma européen toujours plus riche, au fil de ses 21 éditions. Il rassemble des avant-premières de longs métrages, des documentaires de création, un ciné-concert exclusif, des rétrospectives (Solveig Anspach et Les Films de l’Arlequin cette année), des expositions et surtout une compétition de courts-métrages qui compte parmi les plus suivies du circuit des festivals français.

22 films se sont cette année disputés les honneurs qui sont revenus vendredi dernier à « Je sens le beat qui monte en moi » (Grand Prix et Prix de la Jeunesse ), « Fais Croquer » (Prix spécial) et aussi (et surtout) au « Monde à l’envers » (Prix des étudiants, Prix Format Court, Prix d’interprétation pour Myriam Boyer). Retour sur cette édition qui a aussi mis en lumière l’animation italienne et tchèque, le court métrage roumain et le jeune réalisateur Franco Lolli. Riche, on vous disait !

Retrouvez dans ce Focus :

  • Nos prochains sujets, dans les jours à venir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *