Archives pour l'étiquette Format Court

Reprise des After Short, spéciale César, lundi 3/10 au Point Éphémère !

Reprise des After Short, spéciale César, lundi 3/10 au Point Éphémère !

Vous vous en souvenez peut-être… En février 2015, nous avions lancé avec succès les After Short, des soirées de networking réunissant la communauté active et dynamique de Format Court soit les professionnels, les autodidactes, les étudiants, les cinéphiles & les internautes s’intéressant à notre site et notre projet autour du court métrage. Deux soirées After Short avaient ainsi eu lieu en février et mai dans un bar du 11ème arrondissement, à Paris.

Prochaine Soirée Format Court, samedi 19/12 aux Ursulines, spéciale Le Jour le plus court !

Prochaine Soirée Format Court, samedi 19/12 aux Ursulines, spéciale Le Jour le plus court !

Cinématographies locales et étrangères, films sélectionnés et/ou primés en festival, courts d’étudiants, moyens-métrages, regards plus confidentiels et cinéma de patrimoine composent nos projections mensuelles au Studio des Ursulines (Paris, 5ème). Notre prochaine séance (en entrée libre !), organisée le samedi 19 décembre à 20h30, s’inscrit dans le cadre du Jour le plus court dont nous sommes partenaires pour la première fois. Venez y découvrir 11 films français et étrangers (animations, fictions, fantastiques, documentaires, portraits, burlesques) réalisés entre 1901 et 2011 par des cinéastes incontournables (Georges Méliès, Jacques Rozier, Alain Cavalier, Yvon Marciano) et des talents à suivre (Robert-Jan Lacombe, Jan Czarlewski, Sol Friedman, Luis Briceno, Yorgos Zois, Steve Sullivan).

Chema García Ibarra : « Un jour, j’ai senti qu’il y avait beaucoup de possibilités à raconter des histoires avec une caméra »

Chema García Ibarra : « Un jour, j’ai senti qu’il y avait beaucoup de possibilités à raconter des histoires avec une caméra »

Découvert au festival de Brest, « Misterio » y a remporté notre Prix Format Court fin 2013. Le film mêle naturel et surnaturel, étouffement et soif de liberté, personnages hors normes et situations cocasses. Depuis dix ans, son auteur, Chema García Ibarra, intéressé par l’humour, la science-fiction et les acteurs non professionnels, fait des films sans beaucoup de moyens dans son coin, à Elche, une petite ville d’Alicante.

Retour en images sur la séance Format Court de décembre

Retour en images sur la séance Format Court de décembre

Il y a quelques jours, jeudi 12 décembre, a eu lieu notre dernière séance de courts métrages de l’année au Studio des Ursulines, à Paris. Trois films y étaient programmés, tous présentés par leurs équipes : Virginie Legeay, co-scénariste et productrice, Arnaud Marten, preneur de son (« Les Jours d’avant », Prix Format Court au Festival du film francophone de Namur), Simon Gillard, réalisateur (« Anima », Prix Format Court au festival Filmer à tout prix) ainsi que Nicolas Mesdom et Sébastien Houbani, réalisateur et comédien (« La tête froide »). Voici les photos de la soirée, capturées par l’objectif de Laura Bénéteau.

Rentrée des courts

Rentrée des courts

C’est la rentrée. Du côté des festivals, les évènements se bousculent et se chevauchent même. Cette semaine, Silhouette referme ses parapluies pour ses projections en plein air, l’Etrange Festival affole et perturbe ses spectateurs au Forum des images, Off-Courts invite une nouvelle fois le Québec au centre de Trouville.

Joyeux Anniversaire, le site !

Joyeux Anniversaire, le site !

Et voilà, Format Court a quatre ans (= noces de cire) depuis le 9 janvier 2013. Chaque année, à cette période, au moment de rédiger l’édito, j’ai pour habitude de revenir en arrière et de relire le tout premier article du genre, celui qui a officialisé les débuts du site. Le 9 janvier 2009, l’édito s’appelait « édito » (un titre comme un autre !) et ne se concevait pas comme un site exhaustif sur le court ni comme un annuaire ou un portail d’actualité, mais comme un regard critique et personnel sur le cinéma bref.

1.A.N.

1.A.N.

19 janvier 2009, Format Court apparaît sur la ToileNet. Son envie est simple : traiter du court métrage de façon originale, diversifiée, et pertinente. Un an et 415 sujets plus tard, le site répond toujours à son adresse, et son affection pour le ciné-bref reste bien vivace.