Prochaine Soirée Format Court, samedi 19/12 aux Ursulines, spéciale Le Jour le plus court !

Cinématographies locales et étrangères, films sélectionnés et/ou primés en festival, courts d’étudiants, moyens-métrages, regards plus confidentiels et cinéma de patrimoine composent nos projections mensuelles au Studio des Ursulines (Paris, 5ème). Notre prochaine séance (en entrée libre !), organisée le samedi 19 décembre à 20h30, s’inscrit dans le cadre du Jour le plus court dont nous sommes partenaires pour la première fois. Venez y découvrir 11 films français et étrangers (animations, fictions, fantastiques, documentaires, portraits, burlesques) réalisés entre 1901 et 2011 par des cinéastes incontournables (Georges Méliès, Jacques Rozier, Alain Cavalier, Yvon Marciano) et des talents à suivre (Robert-Jan Lacombe, Jan Czarlewski, Sol Friedman, Luis Briceno, Yorgos Zois, Steve Sullivan).

Programmation

L’Homme à la tête de caoutchouc de Georges Méliès (Fiction, 2’30’’, 1901, France, Lobster Films)

homme-a-la-tete-de-caoutchouc-georges-melies

Dans son laboratoire, un apothicaire place sa tête sur une table et la fait grossir au moyen d’un soufflet. A son tour, son assistant actionne le soufflet, mais il le fait avec trop d’ardeur et la tête explose.

Kwa Heri Mandima (Au revoir Mandima) de Robert-Jan Lacombe (Documentaire, 10′, 2010, Suisse, École Cantonale d’Art de Lausanne, Pardino d’oro au Festival de Locarno 2010). En présence du réalisateur

mandima1

A travers la redécouverte d’images d’archives longtemps conservées à Bordeaux chez mes grands parents, je raconte mon enfance passée à Mandima, un petit village du nord-est Zaïre où je suis né. En partant d’une photo panoramique du grand départ, j’observe et je repense à ces dix premières années de ce petit garçon qui doit, un beau jour, partir ailleurs pour la ville, pour le lycée. Derrière lui, il laisse ses amis et toute une culture. La vie, sa mentalité, ses codes seront à réapprendre.

Article associé : la critique du film

A Heap of Trouble de Steve Sullivan (Fiction, 4’, 2001, Royaume-Uni, Sgrin/Channel 4, Grand Prix au Montreal Comedy Festival 2001)

heap-of-trouble-sullivan

Le calme de cette banlieue résidentielle est grossièrement interrompu par l’indécence devenu un mal contagieux…

Article associé : 10 ans de courts métrages au Festival Silhouette 

Casus Belli de Yorgos Zois (Expérimental, 11’11 », 2010, Grèce, Pan Entertainment SA, sélectionné à la Mostra de Venise 2010)

casus

Toutes sortes de gens, de nationalité, de classe, de sexe et d’âge différents, font la queue. Dee files d’attente en files d’attente se forme une chaîne humaine. Mais au bout de la queue …c’est le compte à rebours.

Articles associés : la critique du film, l’interview du réalisateur

Les oiseaux en cage ne peuvent pas voler de Luis Briceno (Animation, 3’, 2000, France, Métronomic, sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs 2000)

oiseaux-en-cage

Les oiseaux en cage peuvent-ils voler ?

Article associé : la chronique DVD Metronomic & co : courts métrages d’animation #1

Rentrée des classes de Jacques Rozier (Fiction, 24’, France, 1955, Dovidis)

rentree-des-classes1

Un petit village de Provence. C’est le jour de la rentrée des classes et l’écolier René Boglio n’a pas fait ses devoirs de vacances. Il fait l’école buissonnière. Dansc l’après-midi, il revient à l’école et introduit dans la classe, une petite couleuvre. Beau chahut des enfants, dans les rues du village, à la poursuite de René qui rend sa liberté à la couleuvre.

Article associé : la chronique DVD Rentrée des classes et Blue Jeans de Jacques Rozier

Emilie Muller de Yvon Marciano (Fiction, 21’, 1993, France, Gravida Films, Mention Spéciale du Jury et Prix de la Presse au Festival de Clermont-Ferrand 1994)

emilie-muller

Une jeune comédienne fait un bout d’essai. Le réalisateur l’interroge sur le contenu de son sac à mains.

Article associé : la chronique DVD 20 ans…Et pas une ride

L’Illusionniste de Alain Cavalier (Documentaire, 13’, 1990, France, Isabel Pons)

l-illusioniste-alain-cavalier

Antoinette est illusionniste. Elle a 86 ans et exerce ce métier avec passion. Dans un tête à tête avec la caméra, Antoinette nous fait d’abord découvrir quelques tours de magie puis évoque des moments forts de sa vie.

Le Cochon danseur (Fiction, burlesque, 2’, 1907, Pathé)

le-cochon-danseur

Ce court métrage relate les prouesses d’un cochon qu’une jolie fille fait danser.

L’Ambassadeur et moi de Jan Czarlewski (Documentaire, 11’, 2011, Suisse, École Cantonale d’Art de Lausanne, Pardino d’oro au Festival de Locarno 2011). En présence du réalisateur

ambassadeur

Son excellence, l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Pologne auprès du Royaume de Belgique a consacré toute sa vie à son pays. En contrepartie, il n’a jamais vraiment eu de temps pour moi, son fils. A Bruxelles, je viens passer quelques jours avec lui afin d’essayer de rattraper le temps perdu.

Articles associés : la critique « L’Amour bègue » et l’interview du réalisateur

Day 40 de Sol Friedman (Animation, 5’45 », 2014, Canada, auto-production, sélectionné au festival de Toronto 2014 et au festival d’Annecy 2015)

day-40-friedman

Dans ce récit animé de l’Arche de Noé, des activités épouvantables ont lieu sur le grand bateau, pendant que les animaux découvrent la face sombre de leur nature.

En pratique

– Samedi 19 décembre 2015, à 20h30, accueil : 20h. Durée de la séance : 107′
– Studio des Ursulines : 10 Rue des Ursulines, 75005 Paris
– Accès : RER B Luxembourg (sortie rue de l’Abbé de l’Épée), Bus 21, 27 (Feuillantines), 38 ou 82 (Auguste Comte), 84 ou 89 (Panthéon). Métro le plus proche : Ligne 7, arrêt Censier Daubenton (mais apprêtez-vous à marcher un peu…)
– Entrée : gratuite !
– Réservations vivement recommandées : soireesformatcourt@gmail.com

One thought on “Prochaine Soirée Format Court, samedi 19/12 aux Ursulines, spéciale Le Jour le plus court !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *