Erik Schmitt, Prix Format Court au Festival de Brest

Il y a quelques mois, Erik Schmitt est apparu dans notre panier de découvertes avec son avant-dernier film, « Nashorn im Galopp », sélectionné dans bon nombre de festivals dont Berlin en premier (exclusivité oblige) et Brest où nous l’avons gratifié de notre Prix Format Court. Le film, repéré parmi 40 films européens sélectionnés, avait séduit notre équipe par sa créativité, sa poésie, son rythme, son émotion et son humour (rien que ça !).

En mars passé, lors de notre séance Spéciale Brest, le film avait été projeté aux Ursulines en présence de son auteur et en compagnie de plusieurs autres courts européens.

002

Erik Schmitt travaille actuellement sur un projet de long-métrage mais ne perd pas le court de vue, un format dans lequel il a fait ses armes sans passer par la case école. Cela tombe bien, dans le cadre de notre prix, nous lui offrons un DCP pour un prochain court grâce à notre partenariat avec le laboratoire numérique Média Solution.

En attendant d’avoir des news de l’Allemagne, nous vous invitons à découvrir le focus consacré au réalisateur revenant sur son parcours, sa façon de travailler, ses envies et sa filmographie colorée, poétique et ludique. Bonne lecture !

Erik Schmitt : la créativité à portée de main, le street art et l’expérimentation par le court

Le reportage « Une plongée dans l’imaginaire d’Erik Schmitt »

La critique de « Nashorn im Galopp »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *