Soirée Bref n°146, mardi 11 juin. L’air des familles

“On ne choisit pas sa famille”, dit-on parfois. Elle peut tourner à l’enfer, l’air devient irrespirable, on veut la quitter. Le noyau se fissure. Ce peut être à l’occasion d’une disparition qui, à la fois, ressoude et relègue chacun à sa solitude. Il arrive aussi qu’on se choisisse une famille, pour le meilleur, mais aussi parfois que cette façon de se laisser porter par un collectif conduise au pire.

Tels sont les motifs qui, entre autres, traversent ces films récents, par la mise en scène de groupes qui se disjoignent et de personnages confrontés à des choix personnels. Pour autant, on ne trouvera aucun air de famille entre ces quatre courts métrages réunis ici. Chacun fait au contraire entendre sa voix singulière. Chaque famille heureuse est heureuse à sa propre façon. Jacques Kermabon

La fugue de Jean-Bernard Marlin. 2013, couleur, 23 mn, DCP.

Réalisation et scénario : Jean-Bernard Marlin • Image : Julien Poupard • Montage : Nicolas Desmaison • Son : Laure Allary, Claire Cahu et Mélissa Petitjean • Interprétation : Adel Bencherif, Médina Yalaoui, Sabine Gavaudan et Agnès Cauchon-Riondet • Production : Les Films de la Croisade

Lakdar, éducateur dans un foyer pour mineurs délinquants à Marseille, accompagne au tribunal sa jeune protégée, Sabrina, jugée pour une ancienne affaire. Il part confiant, convaincu que leurs efforts seront récompensés…

Petit matin de Christophe Loizillon. 2013, couleur, 34 mn, HDcam.

Réalisation et scénario : Christophe Loizillon • Image : Aurélien Devaux • Montage : Sarah Turoche • Décors : Françoise Arnaud • Son : Patrick Genet et Jean-Marc Schick • Interprétation : Mathieu Amalric, Raphaël Bouvet, Alice Butaud, Philippe Frécon, India Hair, Philippe Laudenbach, Sébastien Tavel et Vulcain • Production : Les Films du Rat

Au petit matin, une main masculine cueille un dahlia rose…

Mademoiselle Kiki et les Montparnos de Amélie Harrault. 2013, couleur, 15 mn, DCP.

Réalisation et scénario : Amélie Harrault • Image : Joan Frescura • Montage : Rodolphe Ploquin • Musique : Olivier Daviaud • Animation : Amélie Harrault, Serge Elissalde et Lucile Duchemin • Décors : Amélie Harrault et Delphine Chauvet • Son : Yan Volsy et Raphaël Seydoux • Voix : Marie-Christine Orry, Céline Lambert, Matthew Geczy, Jean-Pierre de Giorgio, Alan Czarnecki, Eriko Takeda, Serge Elissalde et Yan Volsy • Production : Les Trois ours

Kiki de Montparnasse était la muse infatigable des grands peintres avant-gardistes du début du XXe siècle. Témoin incontestable d’un Montparnasse flamboyant, elle s’émancipera de son statut de simple modèle et deviendra reine de la nuit, peintre, dessinatrice de presse, écrivain et chanteuse de cabaret.

Mention spéciale du jury au Festival Col-Coa (City of Lights, City of Angels) de Los Angeles 2013

Avant que de tout perdre de Xavier Legrand. 2013, couleur, 5 mn, DCP.

Réalisation et scénario : Xavier Legrand • Image : Nathalie Durand • Montage : Yorgos Lamprinos • Décors : Jérémie Sfez • Son : Julien Sicart, Vincent Verdoux et Aymeric Dupas • Interprétation : Léa Drucker, Anne Benoît, Mathilde Auveneux, Miljan Chatelain, Denis Ménochet et Claire Dumas • Production : KG Productions

Un jeune garçon fait mine de se rendre à l’école et se cache sous un pont. Une adolescente en larmes attend prostrée sur le banc d’un arrêt de bus. Une femme vient les chercher tour à tour et les conduit sur le parking d’un hypermarché. Les enfants sortent du véhicule, la femme ouvre le coffre pour en extraire un gros sac poubelle. Ils entrent alors tous les trois précipitamment dans le magasin…

Grand prix, Prix du public, Prix de la presse et Prix de la jeunesse au Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand 2013

Infos pratiques

Mardi 11 juin, séance à 20h30 – MK2 Quai de Seine

14 Quai de la Seine – 75019 Paris
M° Jaurès ou Stalingrad
Tarif : 7,90 € (cartes illimitées acceptées)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *