Prix Jean Vigo remis à La dame au chien de Damien Manivel

Depuis 1951, le prix Jean-Vigo, créée par Claude Aveline, en hommage au réalisateur Jean Vigo, récompense un réalisateur français pour son indépendance d’esprit et la qualité de sa réalisation. Depuis 1960, un palmarès distingue les longs métrages et les courts métrages. Mercredi soir, le Prix Jean Vigo, qui fête cette année ses 60 ans, a été décerné au film « Les chants de Mandrin » de Rabah Ameur-Zaimeche. Côté courts, c’est « La dame au chien » de Damien Manivel qui a été distingué par le jury. Un Prix Spécial a également été remis au cinéaste Jean-Marie Straub pour l’ensemble de son oeuvre.

la-dame-au-chien-damien-manivel1

Dans un communiqué adressé à l’AFP, les organisateurs rappellent que le Prix Jean Vigo entend distinguer des cinéastes dont les « réalisations se caractérisent par leur indépendance et l’originalité de leur démarche ».

« Les Chants de Mandrin », ont-ils estimé, se distingue par « sa liberté, sa poésie et son esprit de joyeuse contrebande ».

Le jury a également distingué pour le court-métrage Damien Manivel, qui a signé cette année « La Dame au chien », relevant « une incongruité et une audace peu commune pour un premier film ».

Par ailleurs, un Prix « Spécial » a été attribué à Jean-Marie Straub, cinéaste confidentiel et respecté qui fut l’assistant de Jacques Rivette, dont le jury a salué un « oeuvre exemplaire » tissé conformément à une « ligne de conduite indépendante, originale et toujours novatrice ».

Retrouvez l’interview de Damien Manivel et la critique de La dame au chien de Damien Manivel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *