Palme d’or 2020 du court métrage : « I am Afraid to Forget Your Face » de Sameh Alaa

En cette année particulière, Cannes a décidé de maintenir 2 prix importants pour le court, celui de la Cinéfondation et la Palme d’or. Après vous avoir proposé le palmarès lié aux films d’écoles il y a quelques jours, voici celui relatif à la compétition officielle du Festival.

Le Jury des courts métrages, composé de Damien Bonnard, Rachid Bouchareb, Claire Burger, Charles Gillibert, Dea Kulumbegashvili et Céline Sallette, a choisi d’honorer la Palme d’or «à l’unanimité» au film I am Afraid to Forget Your Face de Sameh Alaa.

C’est la première fois qu’un film égyptien remporte la Palme d’or du court métrage au Festival de Cannes, après que ces dernières années, de nombreux jeunes cinéastes aient figuré en Sélection officielle, signe de la vitalité de la nouvelle génération venue d’Egypte.

Bonne info : Format Court vous propose de (re)lire la critique du film publiée il y a quelques jours à l’occasion du Festival de Namur (où le film a remporté une Mention spéciale). Rdv prochainement pour découvrir l’interview du réalisateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *