Leonardo Brzezicki, Prix Format Court au festival IndieLisboa 2015

Toujours en quête de (bons) films venus d’ailleurs, Format Court a attribué pour la première fois un Prix Format Court à l’occasion de la dernière édition du festival IndieLisboa. La toute nouvelle section « Silvestre », regroupant des films à part et inattendus réalisés par de jeunes auteurs comme des cinéastes établis, contenait, parmi de nombreuses propositions, une curieuse pépite, un film à part, à la croisée des genres, drôle et mélancolique à la fois, traitant de l’amour, de la vie, de l’absurde, des rêves mais aussi des ruptures. Un film dans lequel on chante, on dit des choses insensées, on se cogne contre les poteaux, on aime (ou pas) l’art contemporain, on continue (ou pas) à jouer au tennis et à se lever le matin et où les chats ont (ou pas) trois yeux dans la nuit noire.

half-hour

« The Mad Half Hour » de Leonardo Brzezicki, un film dano-argentin, a réussi à séduire notre jury  et est vu attribuer notre Prix Format Court, une récompense que nous souhaitons associer à l’originalité, au talent et à la perception d’autres bons films, courts ou longs.

Dans le cadre du Prix Format Court, le film a été projeté le jeudi 14 mai dernier au Studio des Ursulines (Paris, 5è) lors d’une séance spéciale consacrée à quatre Prix Format Court (attribués à Angers, Brive, Go Short et IndieLisboa). Déjà auteur d’un long-métrage (« Noche »), Leonardo Brzezicki bénéficie également d’un DCP pour un prochain projet de court, doté par notre partenaire, le laboratoire numérique Média Solution. Cela tombe bien, le court intéresse et inspire cet auteur marqué par les relations humaines et les nouvelles histoires.

half-hour1

Retrouvez dans ce dossier spécial :

– La critique du film

– L’interview de Leonardo Brzezicki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *