Gratte-papier et Overtime/Jour 6

Plus que trois jours avant la fin de notre semaine particulière. Ce lundi, jour de reprise, nous sommes ravis de mettre en avant deux films que nous aimons particulièrement, l’un pour ses non-dits et ses mots soulignés, l’autre pour ses mélodies et son émotion de grenouilles. A voir, à partager aussi.

Gratte-papier de Guillaume Martinez (Fiction, 8′, 2005, France)

Syn. : Une étincelle d’espoir inattendue dans la grisaille journalière du métro parisien.

gratte-papier-martinez

Cliquer sur l'image pour visionner le film

Overtime de Oury Atlan, Thibault Berland, Damien Ferrié (Animation, 4’50′’, 2004, France)

Syn. : De petites poupées de chiffons retrouvent leur créateur mort dans son atelier. Ne comprenant pas ce qui est véritablement arrivé, elles vont essayer de retrouver leur quotidien auprès du mort.

Sujet associé : Henri Langlois, 30 ans de festival & quelques premières oeuvres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *