Abel, Romy & Gordon

3 courts, 3 longs, 3 noms : Fiona, Dominique et Bruno. L’esthétique de ces Belges et de ce Français de cœur repose sur la force du trio. Depuis le commencement de leur collaboration, ils bricolent, écrivent, et s’essayent à 6 mains. Après avoir essuyé les planches avec des spectacles de clowns, ils se prennent au jeu du cinéma dans les années 90. Dès leurs débuts à l’écran, le style est enlevé, la mise en scène surprenante. S’inspirant des grands noms du burlesque tels Tati ou Chaplin, leurs films n’en sont pas moins inventifs. Leur premier long, « l’Iceberg », soutenu par Mk2, remporte en 2005, un vrai succès critique et public. Il sera suivi par « Rumba ». Avec « la Fée », leur troisième long métrage, sorti le mois dernier, ils nous font découvrir de nouveaux territoires du burlesque, oscillant entre farce sociale et comédie populaire.

merci-cupidon-abel-gordon

Retrouvez dans ce focus :

L’interview de Fiona Gordon, Dominique Abel et Bruno Romy

La critique de « Walking on the wild side »

La critique de « Merci Cupidon »

La critique de « Rosita »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *