Kinopolska, les courts programmés

Jeudi 25, 18h : 30 ans d’Animation polonaise

Choix de films d’animation proposés par le Festival international de films d’animation à Annecy.

– Tango Zbigniew Rybczynski (1980, 8min) : Un tango absurde dans une maison et dans la vie…

– Le laboureur (Oracz) Marian Cholerek (1982, 7min) : Un paysan divise la terre en deux.

– La course (Wyscig) Marek Serafinski (1989, 6min) : Une course bien étrange où tous les coups sont permis.

– Franz Kafka Piotr Dumala (1991, 16min) : Un récit très pictural autour du grand écrivain.

– Ichthys Marek Skrobecki (2005, 16min) : Parabole sur l’attente, l’espoir, le temps qui passe.

– Chick Michal Socha (2008, 5min) : Un homme envoûté par le charme d’une femme fatale.

– Esterhazy d’Isabela Plucinska (2009, 25min, Pologne, Allemagne) : Esterhazy, le lapin aristorate de Vienne doit trouver une certaine lapine près d’un certain mur à Berlin.

Dimanche 28, 16h : Pierre et le loup de Suzie Templeton (2006, 32mn)

Film d’animation polonais inspiré par le ballet de Prokofiev. Grand prix et Prix du public au festival d’Annecy en 2007 et Oscar du meilleur court metrage d’animation en 2008.

Lundi 29, 18h : Carte blanche à la fondation Andrzej Munk

– N’ait pas peur du noir (Ciemnego pokoju nie trzeba sie bac) de Kuba Czekaj (2009, 35min, vostf) : Une fillette de 11 ans adore son père. Malgré tout.

– Hanoi-Warszawa de Katarzyna Klimkiewicz (2009, 30min) : Une jeune vietnamienne passe clandestinement la frontière de la Pologne. Elle doit retrouver son fiancé à Varsovie. Mais le prix du bonheur augmente tous les jours…

– Une mère (Matka) de Jakub Piatek (2009, 11min, documentaire) : Beaucoup de silence, de patience, d’espoir. Quelques minutes avec une mère.

– Petite annonce (Kobieta poszukiwana) de Michal Marczak (2009, 16min, documentaire) : Un aristocrate français cherche une femme en Pologne. Trouvera-t-il son bonheur?

Lundi 29, 20h30 : Soirée documentaires

Le dialogue cinématographique entre Marcel Lozinski, l’un des plus grands et des plus connus des documentalistes polonais, et les représentants de la jeune génération.

– Essai de microphone (Proba mikrofonu) de Marcel Lozinski (1980, 19min, vostf) : Les ouvrières d’une fabrique de cosmétiques à Varsovie répondent « sérieusement » à des questions sur leur vie et leur travail, et l’autogestion dans leur usine. L’honnêteté des réponses est en complet décalage avec l’image officielle de la réalité.

– Poste Restante de Marcel Lozinski (2008, 14min) : Chaque année, un million de lettres non distribuées se retrouvent à Koluszki, en poste restante. Quelques-unes sont adressées au Bon Dieu. Le film raconte l’histoire de l’une de ces lettres. Grand prix et prix de la presse internationale (FIPRESCI) du meilleur film documentaire au festival de Cracovie et Prix Européen (ex-Felix) du meilleur documentaire de l’année 2009.

– MC.L’homme au vinyl (MC.Czlowiek z winylu) de Bartosz Warwas (2010, 21min, vostf) : L’histoire presque vraie d’un homme responsable de tout: de la chute de mur de Berlin aux pantalons bouffants.

– Le lapin à la berlinoise (Krolik po berlinsku) de Bartek Konopka (2009, 51min, vostf) : Les lapins vivant près du mur de Berlin ont des tas de choses à raconter… Prix du meilleur film au festival de Cracovie et de Toronto, le candidat à l’Oscar en 2010.

Le site du festival : www.kinopolska.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *