Le court-métrage Maelbeek récompensé au Syndicat de la Critique

Ismaël Joffroy Chandoutis est un jeune réalisateur émergent dans le monde cinématographique expérimental. En effet, le réalisateur français, diplômé de l’INSAS et du Fresnoy, s’amuse avec les frontières des genres. En 2019, son court-métrage Swatted gagnait le prix spécial du jury en compétition Labo au festival de Clermont-Ferrand. Son film expérimente le net found footage et les textures de jeux vidéo. Il est depuis peu visible sur le DVD-Blu-Ray édité à l’occasion des 20 ans de la compétition Labo (notre chronique à ce sujet ici ).

Aujourd’hui, c’est de son dernier film, Maelbeek, dont il s’agit. Après avoir remporté deux prix au festival de Clermont-Ferrand (prix du public dans la compétition Labo et prix des effets visuels), le court-métrage vient d’être récompensé par le Syndicat de la Critique. Le prix du meilleur court-métrage français est décerné par un jury composé de membres du syndicat. Cette année, il était composé de Francis Gavelle, Juliette Goffart, Pascal Le Duff, Léo Ortuno et Nicolas Thys.

Le film a su leur plaire pour son audace esthétique et sa qualité scénaristique. Ismaël Joffroy Chandoutis y interroge les pouvoirs de la représentation. Alors que l’iconographie sur les attentats de 2016 dans le métro bruxellois ne manque pas, le réalisateur crée des images déformées pour représenter le drame. Il s’empare alors de la mémoire défaillante et traumatisée des victimes de l’attentat…

Le palmarès du Syndicat de la Critique de cinéma français : https://www.syndicatdelacritique.com/page-prix-sfcc/2020

Voir aussi notre critique sur Maelbeek : http://www.formatcourt.com/2020/10/maalbeek-de-ismael-joffroy-chandoutis/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *