Carte Blanche Format Court, samedi 24.10 à Lille !

Ce samedi 24 octobre, Format Court est invité au cinéma L’Hybride de Lille pour présenter une nouvelle carte blanche. 5 films y sont programmés, en présence de Katia Bayer (Rédactrice en chef, Format Court).

Programmation

Miss Chazelles de Thomas Vernay. Fiction, 21′, 2019, France, Cumulus

Synopsis : Clara et Marie sont rivales. Clara est première dauphine, tandis que Marie a obtenu le fameux prix de Miss Chazelles-sur-Lyon. Alors qu’au village la tension monte entre les amis de Clara et la famille de Marie, les deux filles semblent entretenir une relation ambiguë.

No, I Don’t Want to Dance ! d’Andrea Vincinguerra. Animation, 3′, 2019, Royaume-Uni, Italie, production : Georgie Beattie, Andrea Vinciguerra. Sélectionné au Festival d’Annecy 2020

Synopsis : En ces temps sombres, vous pouvez penser que chaque danger a été identifié, mais personne n’a jamais pris en compte le danger que peut représenter la danse…

Electric Swan de Konstantina Kotzamani, Fiction, 40′, 2019, France, Argentine, Grèce, Ecce Films, Un Puma, Homemade Films. Sélectionné au Festival de Venise 2019

Les immeubles ne sont pas censés se mouvoir, mais celui situé au 2050 de l’Avenida del Libertador de Buenos Aires est parcouru de curieux tremblements. Le plafond du dernier étage frissonne causant une étrange nausée qui dévore ses habitants. Ceux qui vivent au sommet redoutent la chute – ceux qui vivent en dessous craignent de se noyer.

Matriochkas de Bérangère McNeese, Fiction, 23′, 2019, Belgique, France, Punchline Cinéma, Hélicotronc. Grand Prix au Festival Palm Springs 2020

Anna, seize ans, vit avec Rebecca, sa jeune mère, et au rythme des conquêtes de celle-ci. C’est la fin de l’été, celui où Anna a commencé à découvrir sa propre sensualité. Quand Anna apprend qu’elle est enceinte, sa mère se voit en elle, au même âge. Anna se retrouve confrontée à un choix, et si ce choix implique peut-être de rompre avec Rebecca, Anna trouvera un soutien là où elle ne s’y attendait pas.

Article associé : l’interview de la réalisatrice

La Distance entre le ciel et nous de Vasilis Kekatos, Fiction, 9′, 2019, Grèce, France, Blackbird Production, Tripode Productions. Palme d’or du court-métrage à Cannes 2019

Synopsis : Deux inconnus se rencontrent pour la première fois, la nuit, dans une station-service perdue. Alors que le premier fait le plein, il manque quelques euros au second pour rentrer chez lui. Les deux hommes vont marchander le prix de ce qui les sépare d’une histoire.

Articles associés : la critique du film, l’interview du réalisateur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *