Le film de la semaine : Import de Ena Sendijarević

Alors que son premier long-métrage, Take Me Somewhere Nice, était en compétition à Rotterdam en janvier,  la réalisatrice hollandaise d’origine bosniaque Ena Sendijarević a mis en ligne il y a quelques jours Import, son dernier court-métrage repéré à la Quinzaine des Réalisateurs en 2016.

Nous avions chroniqué le film et l’avions diffusé en présence de la réalisatrice en novembre de la même année à l’occasion d’une séance Format Court consacrée aux Pays-Bas avec le soutien de l’Ambassade des Pays-Bas. L’exil, la peur, la différence, traités dans ce film, le choix du cadre et l’humour de situation nous ont intéressés à l’époque, c’est toujours le cas aujourd’hui. On vous propose du coup de le (re)découvrir en ligne.

Katia Bayer

Synopsis : En 1994, une jeune famille de réfugiés bosniaques se retrouve dans un petit village des Pays-Bas après l’obtention de leur permis de séjour. Les situations absurdes surviennent alors qu’ils essaient de faire de ce nouveau monde leur maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *