Clermont-Ferrand, les premières reconnaissances

Le 41ème Festival de Clermont-Ferrand se termine demain soir. Dans les jours à venir, nous publierons différents sujets liés au festival. Nous en profitons pour vous faire connaître les premières récompenses décernées ces derniers jours.

23ème Prix Prociprep du Producteur de Court Métrage : Insolence Productions

23 sociétés de production étaient initialement en lice pour le Prix 2019 du Producteur de Court Métrage. À l’issue du premier tour de vote, les 3 sociétés finalistes pour le Prix 2019 étaient :
– Ikki Films – Edwina Liard et Nidia Santiago
– Insolence Productions – Anaïs Bertand, Pascaline Saillant et Vincent Antonini
– Yukunkun Productions – Nelson Ghrenassia

Insolence Productions, représenté par Anaïs Bertand, a été élue 23ème Prix Prociprep du Producteur de Court Métrage. La société lauréate reçoit une dotation de 6.000 € de la Procirep sur une prochaine production de court métrage, et bénéficiera d’une carte blanche lors de la prochaine édition du Festival International du Film Court de Clermont-Ferrand, à l’instar de celle décernée l’an passé à Caïmans Productions (Jérôme Barthelmy et Daniel Sauvage), lauréat 2018 de ce Prix, dont la carte blanche a été montrée lors de cette édition (nous y reviendrons).

Le Prix France Télévisions du court métrage : Raymonde ou l’évasion verticale de Sarah Van Den Boom (Papy3D Productions, JPL Films)

Le Jury du 10e Prix France Télévisions du court métrage, présidé cette année par Clémence Poésy, a récompensé Raymonde ou l’évasion verticale, le nouveau film de Sarah Van Den Boom (après Dans les eaux profondes), par ailleurs nommé au César du Meilleur Court Métrage d’Animation 2019.

À l’occasion de cette 10e édition, deux autres mentions ont été décernées :

– La mention d’interprétation féminine du jury à Lyna Khoudri, pour le rôle de Fatiya dans le film Fatiya, de Marion Desseigne-Ravel

– La mention d’interprétation masculine du jury à Thomas Blanchard, pour le rôle de Vincent dans le film Air comprimé, d’Antoine Giorgini.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *