Short Screens #29 : Beats of Love

Amour toujours, aimer à en perdre la raison, les histoires d’amour finissent mal, je t’aime moi non plus…

Des premiers émois adolescents à la passion en passant par la rupture, c’est l’amour dans tous ses états que Short Screens vous invite à voir, en compagnie de la délicieuse Natalie Portman, à travers une sélection de 6 films issus de pays aussi différents que l’Inde, la Belgique, l’Iran, le Royaume-Uni et les Etats-Unis. Rendez-vous le jeudi 29 août à 19h30 au Cinéma Aventure, Galerie du Centre 57, 1000 Bruxelles. PAF 6 €.

PROGRAMMATION

HÔTEL CHEVALIER
Wes Anderson

USA, France / 2007 / fiction / 13′

hotel-chevalier1

Avant de partir en voyage, Jack Whitman reçoit la visite de son ex-petite amie dans sa chambre d’hôtel parisienne.

THE IMPORTANCE OF SWEET & SALT
Benoit De Clerck

Belgique / 2012 / fiction / 13′

importance-sweet-salt

En préparant le dîner pour son épouse, un homme regarde sa vie et en vient à s’interroger sur sa santé mentale. Une tragico-comédie sucrée-salée.

REVOLUTIONARY MEMORIES OF BAHMAN WHO LOVED LEILA
Farahnaz Sharifi

Iran / 2012 / documentaire XP / 15′

revolutionary-memories

Téhéran, 1978. La ville est à feu et à sang. Le jeune Bahman tombe amoureux de Leila, la soeur de son ami mort. Troubles dans la rue, tumultes du cœur.

BEAUTY
Torsha Banerjee

Inde / 2011 / fiction / 10’45

beauty1

Une tendre liaison s’installe entre Beauty, 16 ans, vierge et fille de prostituée, vivant dans une maison close, et un jeune garçon de 19 ans inexpérimenté. Mais la tendresse a-t-elle sa place dans ce genre d’endroit ?

NATASHA
Roman Klochkov

Belgique / 2012 / animation / 14′

natasha-roman-klochkov

L’ours russe Nicolaï émigre en Europe pour prouver à l’Amour de sa vie (sa merveilleuse ex-femme Natasha) qu’il n’est pas un looser. Un film sur un ours et l’Amour de sa vie…..

LOVE YOU MORE
Sam Taylor-Wood

UK / 2008 / fiction / 15′

love-you-more

Un été 1978 à Londres. Georgia et Peter sont dans la même classe. Après la classe Peter va s’acheter le dernier disque des Buzzcocks chez le disquaire le plus proche. Mais Georgia le désire aussi, et il n’en reste qu’un…

Un projet à l’initiative de l’asbl Artatouille et FormatCourt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *