Gros plan sur l’animation polonaise & rétrospective Marek Skrobecki

Demain, 1/12, s’ouvre la 9e édition du Carrefour de l’animation au Forum des images. Quatre jours durant, des projections, rencontres, démonstrations et tables rondes sont prévues dans le lieu le plus rose de Paris. Un avant-goût du festival national du film d’animation de Bruz, des rendez-vous autour de l’animation tunisienne, le nouveau Eric Khoo et le Best of du Computer Animation Festival Siggraph vous sont recommandés par notre équipe courte, sans omettre le gros plan sur l’animation polonaise qui nous intéresse particulièrement, avec la venue de Marek Skrobecki, réalisateur de « Danny Boy », lauréat de notre Prix Format Court au festival Courtmétrange.

Rétrospective Marek Skrobecki : 1/12, 18h30

Pol. / anim. 1988-2011 coul. 1h20 (35mm et vidéo)

Marek Skrobecki est considéré comme l’un des meilleurs réalisateurs d’animation polonais. Travaillant d’après les techniques traditionnelles de marionnettes, il a réalisé notamment Episode (1988), D.I.M. (1992), Ichthys (2005) et Danny Boy (2010), tous primés en festivals. Très lié au studio Se-ma-for, il a participé à l’animation de Pierre et le loup de Suzie Templeton et coréalisé un film sur Chopin, le très attendu World of Flying Machine.

Au programme : Epizod/Episode (1988), Tort Urodzinow /Birthday Cake (1989), Ostatnia Kanapka/Last Sandwich (1991), D.I.M. (1992), OM (1995), Ichthys (2005), Danny Boy (2010), et des extraits de Marchenbilder/Obrazki Z Bajek/Pictures from Fairy Tales (1998), Pierre et le loup de Suzie Templeton (2009) et The Flying Machine (2011).

En présence de Marek Skrobecki

"Millhaven"

"Millhaven"

Nouveaux talents polonais : 2/12, 17h

Pol. / anim. vosta 2010-2011 n&b et coul. 1h20 (35mm et vidéo)

Les récentes découvertes en festivals le prouvent : l’animation polonaise contemporaine est aussi extraordinaire que par le passé, de par la force des sujets traités ou la maîtrise des techniques employées, qu’elles soient liées aux dernières technologies ou dans la tradition des marionnettes ou de l’animation dessinée à la main.

Au programme : Bits and Species (U. Palusińska, 2010) ; Galeria (R. Proch, 2010) ; Underlife (J. Konopka, 2010) ; Every Girl Has A Boy (M. Kuczyniecka, 2011) ; Sleepincord (M. Pajek, 2011) ; Protozoa (A. Kwiatkowska-Naqvi, 2011) ; Who Would Have Thought? (E. Borysewicz, 2009) ; Gibbon’s Island (M. Pakalska Bosek, 2010) ; Lumberjack (P. Debski, 2011) ; Millhaven (B. Kulasa, 2010).

Les maîtres du studio Se-ma-for : 3/12, 15.30

Ściany/Walls

Ściany/Walls

Pol. / anim. vosta 1947-1987 n&b et coul. 1h20 (vidéo et 35 mm)

Fondé à Lodz en 1947, le studio d’animation Se-ma-for produit des films aux techniques très variées : dessin, stop motion et marionnettes. Dans les années 50, il emploie des artistes pionniers souvent liés au mouvement de “l’école polonaise de l’affiche”, dont Jan Lenica et Walerian Borowczyk. Après leur départ en Europe de l’Ouest, ce courant perdure grâce au travail de Daniel Szczechura et Kazimierz Urbański, ainsi que d’auteurs plus jeunes dont Zbigniew Rybczyński et Piotr Dumała. Le programme proposé par Se-ma-for permet de retrouver la plupart de ces grands maîtres.

Au programme : Attention, le diable/Uwaga, diabeł (Z. Wasilewski, 1958) ; Batifole Igraszki (K. Urbański, 1962) ; Jour de fête/Święto (Z. Rybczynski, 1976) ; L’Ange gardien/Człowiek i anioł (E. Sturlis, 1966) ; Wykres/A Graph (D. Szczechura, 1966) ; Le Petit Déjeuner sur l’herbe/Sniadanie na trawie (S. Lenartowicz, 1975) ; Le Sac/Worek (T. Wilkosz, 1967) ; Zdarzenie/The Occurrence (H. Neumann, 1987) ; Wykrzyknik/Point d’exclamation (S. Schabenbeck & H. Ryszka, 1967) ; Ściany/Walls (P. Dumala, 1987) ; Ondraszek (W. Kondek, 1959).

En présence de Zbigniew Zmudzki, président de Se-ma-for

Retrouvez toutes ces infos, polonaises et animées, sur le site du Forum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *