L’Etrange Billet N°2

C’est un hypnotisant collage tout droit sorti d’une peinture de Max Ernst que nous propose le réalisateur croate Dalibor Baric. Le japonais Kotaro Tanaka, quant à lui, expérimente une déconstruction du film d’animation à l’aide d’une composition sonore déstructurée.

PAIN SO LIGHT THAT APPEARS AS TICKLE (Dalibor Baric – Croatie – 2010 – 4’ – Animation – Couleurs)

VARFIX (Kotaro Tanaka – Japon – 2010 – 8’23 – Animation – Couleurs

Ces films font partie de la Compétition Courts Métrages n°2 de l’édition 2011 de l’Etrange Festival

Une sélection établie par Julien Beaunay et Julien Savès

Rendez-vous demain pour un nouveau billet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *