Alessandro Marcionni. L’urgence, le besoin de raconter

Lors du dernier festival de Locarno, nous avons rencontré Alessandro Marcionni. Responsable des Pardi di domani -un programme qui s’intéresse à la découverte de nouveaux talents-, il a choisi de nous parler du court métrage, de sa place au sein du festival, ainsi que du public, toujours plus curieux et avide de découvertes visuelles. Explications.

2 réflexions sur “ Alessandro Marcionni. L’urgence, le besoin de raconter ”

  1. Bonjour, l’entretien à l’air intéressant, mais il n’est visible qu’en « vidéo privée » comment pouvons nous y accéder?
    Merci et bonne journée

    cyril

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *