66ème Mostra de Venise : la sélection officielle

Du 2 au 12 septembre 2009, aura lieu la 66ème Mostra de Venise. Corto Cortissimo, la compétition internationale réservée au court, compte de nombreux titres, en lice pour le Lion du Meilleur Film, une Mention Spéciale, et une nomination aux Prix UIP pour le meilleur court métrage européen. Le Jury de cette année est composé de Stuart Gordon, Sitora Alieva, et Steve Ricci.

biennale-venise1

Liste des films sélectionnés :

Felicita, de Salome Aleksi (Georgie, 30′)

Kinematograf, de Tomek Baginski (Pologne, 12’)

Plastic bag (film d’ouverture, hors compétition), de Ramin Bahrani (Etats-Unis, 15’)

So che c’è un uomo (I know there ‘s a man), de Gianclaudio Cappai (Italie, 30′)

Recordare, de Leonardo Carrano, Alessandro Pierattini (Italie, 7’)

La città net cielo (The city in the sky), de Giacomo Cimini (Grande-Bretagne, Italie, 28’)

To je zemljia, brat moj (This is heart, my brother), de Jan Cvitkovic (Slovenie, Italie, 9)’

La seconda famiglia (The second family), d’Alberto Dall’ara (Italie, 27’)

Alle fugler (Still birds), de Sara Eliassen (Norvège, 13’)

O teu sorriso (Bliss), de Pedro Freire (Brésil, 19’)

Il gioco (The game), d’Adriano Giannini (Italie, 18’)

Earth, de Tzu Nyen Ho (Singapour, 43’)

Object #1, de Murad Ibragimbekov (Russie, 5′)

Girllikeme, de Rowland Jobson (Grande-Bretagne, 14′)

Eersgeborene (Firstborn), de Etienne Kallos (Afrique du Sud, Etats-Unis, 27′)

Umma-e huga (Mom’s vacation), de Kwang-bok kim  (Corée, 22′)

The it.aliens, de Clemens Klopfenstein, et Lukas Klopfenstein (film de clôture, hors compétition) (Italie, Suisse, 24’)

Storage, de David Lea (Grande-Bretagne, 15′)

Nuvole, mani, de Simone Massi (France, 8′)

Sinner, de Meni Philip (Israel, 28′)

Radio, de Riccardo Pugliese (Etats-Unis, Italie, 6’)

Uerra (War), de Paolo Sassanelli (Italie, 16′)

Family jewels, de Martin Stitt (Etats-Unis, Grande-Bretagne, 20’)

Er ren (For two), de Shijie Tan (Singapour, 17′)

Jitensha (Bicycle), de Dean Yamada (Japon, Etats-Unis, 22′)

Kingyo, d’Edmund Yeo (Japon, Malaisie, 25′)

A la lune montante, d’Annarita Zambrano (France, 25′)

Pour plus d’informations : www.labiennale.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *