Festival Format Court 2021, les séances de ce jeudi 25.11

Les séances du Festival se poursuivent et ne se ressemblent pas ! Aujourd’hui, direction la Suisse et le canton du Tessin où se situe Locarno, hameau de villégiature et de passionnés de cinéma. Depuis 1946, la ville accueille chaque année le Locarno Film Festival, l’un des festivals parmi les plus célébrés et les plus anciens au monde. Terre d’expérimentation et d’innovation, le festival récompense l’audace des courts et des moyens métrages au travers de sa section Pardi di domani – les Léopards de demain. Dénués de limite de genre ni d’approche, les Pardi di domani se veulent le reflet d’une création cinématographique sans frontières ni barrières. De la Suisse aux Pays-Bas en passant par la Belgique, la République Tchèque et le Canada, nous avons choisi des films pluriels et internationaux, à retrouver ce soir accompagnés pour la plupart des membres de leur équipe.

Ce troisième jour de compétition sera également l’occasion de (re)découvrir 5 courts-métrages. Au programme de ce soir : un documentaire, un passage par l’expérimental et des œuvres de fiction, entre la recherche de souvenirs oubliés, effacés par le traumatisme et le temps et la quête d’explications. Ne manquez pas cette projection, de nombreuses équipes seront présentes pour répondre à vos questions à l’issue de la séance !

Focus Locarno Film Festival : jeudi 25.11,18h30. Billetterie en ligne. Accueil dès 18h ! Séance réalisée avec le soutien de l’Ambassade de Suisse, du Centre culturel tchèque de Paris, de Wallonie-Bruxelles International, du Centre Wallonie-Bruxelles à Paris et de l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas

Love, Dad de Diana Van Nguyen. Animation, expérimental, 12’, République tchèque, Slovaquie, 2021, 13ka, FAMU, Nutprodukcia, Sélectionné au Festival de Locarno 2021. En présence de Darjan Hardi, directeur artistique du film

Elle retrouve dans une boîte les lettres écrites par son père des années plus tôt.

Kapitalistis de Pablo Muñoz Gomez. Fiction, 14’, Belgique, France, 2017, oriGine films, Roue Libre Production, Prix Medien Patent Verwaltung AG, Festival de Locarno 2017. En présence du réalisateur

“Le Père Noël est un capitaliste. Il apporte des jouets aux enfants riches et des pulls aux enfants pauvres.” Nikos, cinq ans.

Tous les chats sont gris la nuit de Lasse Linder. Fiction, 18’, Suisse, 2019, Hochschule Luzern – Design & Kunst, Sélectionné au Festival de Locarno 2019. En présence du réalisateur

Christian vit avec ses deux chats, Marmelade et Katjuscha. Souhaitant pouvoir réaliser son désir inassouvi d’avoir des enfants, il fait féconder sa chère Marmelade par un matou étranger, trié sur le volet.

Shipwreck de Morgan Knibbe. Documentaire, 15’, Pays-Bas, 2014, Deepfocus, Léopard d’argent au Festival de Locarno 2014. En présence du réalisateur

Le 3 octobre 2013, un bateau transportant 500 réfugiés érythréens, coule au large de la côte de l’île italienne Lampedusa et plus de 360 personnes se sont noyées. Abraham, un des survivants, se promène dans un cimetière d’épaves et se souvient de cette expérience cauchemardesque. Pendant ce temps, au port, des centaines de cercueils sont chargés sur un navire militaire.

Cutaway de Kazik Radwanski. Fiction, Expérimental, 7’, Canada, 2014, Canadan Medium Density Fibreboard, Sélectionné au Festival de Locarno 2014

Un moment dans la vie d’un jeune homme solitaire qui travaille comme ouvrier, entretient des relations avec des femmes, et passe au travers d’un événement qui change sa vie. Au plus près des mains et des objets qu’il manipule, ce film dépeint intimement l’incertitude et la perte.

Rewind Forward de Justin Stoneham. Documentaire, 24’, Suisse, 2017, La Belle Film, Pardino d’or, Festival de Locarno 2017. En présence du réalisateur

Justin Stoneham a réussi, sa vie durant, à échapper à son histoire. Mais son passé le rattrape lorsqu’il trouve une caisse de cassettes familiales VHS. Ce qui a commencé comme un hommage à son père décédé évolue pour aboutir à un essai de se rapprocher de sa propre mère.

Compétition 3 : jeudi 25.11, 20h30. Billetterie en ligne. Accueil dès 20h !

Maalbeek de Ismaël Joffroy Chandoutis. Documentaire, 16’, France, Films Grand Huit, Les Films à Vif, Sélectionné à la Semaine de la Critique 2020. En présence du réalisateur et de Maël Delorme, en charge du montage et des effets spéciaux

Rescapée mais amnésique de l’attentat à la station de métro Maalbeek le 22 Mars 2016 à Bruxelles, Sabine cherche l’image manquante d’un événement surmédiatisé et dont elle n’a aucun souvenir.

L’inspection de Caroline Brami et Frédéric Bas. Fiction, 16’, France, GoGoGo Films, De Films En Aiguille, Présélectionné au César du court-métrage 2022. En présence de la réalisatrice et des comédiens Florence Janas et Patrick d’Assumçao

Julia, professeur d’histoire expérimentée dans un lycée plutôt tranquille, est face à un inspecteur de l’Education Nationale. Il veut lui parler. Mais de quoi, en réalité ? De ses rapports houleux avec le proviseur ? Des libertés qu’elle prend avec le programme ? Ou de sa manière d’enseigner la Shoah ?

Timoun aw de Nelson Foix. Fiction, 28’, France, Zayanfilm, Présélectionné au César du court-métrage 2022

Alors qu’il est poursuivi, Chris découvre sur son palier un bébé qui semble lui être destiné. Doutant de sa paternité, il se lance à la recherche de la mère de l’enfant.

Pacifico Oscuro de Camila Beltran. Expérimental, 10’, Colombie, France, Films Grand Huit, Félina Films, Sélectionné au Festival de Locarno 2020. En présence du producteur Jules Reinartz (Films Grand Huit)

Il y a très longtemps, dans le Pacifique colombien, les femmes faisaient un pacte avec des forces pour apprendre à chanter. Mais petit à petit, tout ce que nous avons appris de nos ancêtres est tombé dans l’oubli. Et depuis quelque chose nous manque.

On n’est pas des animaux de Noé Debré. Fiction, 16’, France, Moonshaker Films, Sélectionné au Festival de Sundance 2021. En présence du réalisateur

Igor est complètement déprimé depuis que Marie, son ex, est devenue une star d’Instagram grâce à un groupe militant sur l’orgasme féminin. Igor pense que c’est une stratégie délibérée pour l’empêcher de trouver quelqu’un d’autre. Il convainc son copain Arnaud de l’accompagner chez Marie pour tirer les choses au clair.

En pratique

– Studio des Ursulines : 10 Rue des Ursulines, 75005 Paris
– Accès : RER B Luxembourg (sortie rue de l’Abbé de l’Épée), Bus 21, 27 (Feuillantines), 38 ou 82 (Auguste Comte), 84 ou 89 (Panthéon). Métro le plus proche : Ligne 7, arrêt Censier Daubenton (mais apprêtez-vous à marcher un peu…)
– Événement Facebook
Billetterie sur place et en ligne : https://www.studiodesursulines.com/film/format-court-2021/
– Tarifs : plein tarif : 8,50€, tarif réduit : 6,80€, – de 15 ans : 5€. Cartes de fidélité des Cinémas Indépendants parisiens acceptées. Achats en ligne majorés de 0,40€ par place (frais de gestion).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *