Festival Côté Court : du 17 au 27 juin en ligne !

Cette année, et pour la première fois en 29 ans d’existence, le festival Côté Court de Pantin ne pourra pas se dérouler, comme à son habitude au cinéma 104 mais se fera, comme beaucoup d’autres, en ligne.
Il se tiendra du 17 au 27 juin sur le site du festival, aucune inscription n’est nécessaire et les films seront visibles pendant 6 jours.

Côté Court, spécialisé dans la création cinématographique française, nous a, pour rappel, fait découvrir de nombreux réalisateurs, du court, aujourd’hui passé au long tels que Yann Gonzalez (Un couteau dans le coeur) ou encore Katell Quillévéré (Réparer les vivants).

Cette année encore, le festival nous propose une sélection de films français éclectique avec de la fiction, du documentaire, des films-essais ou encore des vidéos artistiques.
Au programme : 5 sections, dont 3 compétitions : Fiction et Essaie, Art vidéo et Prospective cinéma, une nouveauté, permettant de mettre en avant les moyens-métrages.
Le reste de la programmation se répartie dans la section Panorama, reflet de la richesse de la création contemporaine et Ecran Libre, mettant en avant des oeuvres expérimentales.

On retrouve, pour cette édition, des réalisateurs dont nous vous avions déjà parlé à  Format Court, avec notamment, la réalisatrice Sigrid Bouaziz et son film en compétition Art vidéo, 1998, évoquant des souvenirs de jeunesse.

1998, Sigrid Bouaziz

C’est aussi l’occasion de revoir Electric Swan de Konstantina Kotzamani (compétition Prospective cinéma), déjà diffusé ici pendant le We Are One Festival ou encore L’Heure de L’ours d’Agnès Patron dans la section Panorama.

De plus, le festival, non satisfait d’une édition en ligne, et peiné par le manque relationnel que cela entraîne, tient tout de même à conserver un minimum d’échange entre les professionnels et leurs publics. Ainsi, des discussions, rencontres en lives et chats ont été mis en place tout au long de l’évènement.

C’est au total, plus de 150 films à voir gratuitement, retrouvez le programme ici, avec les liens direct pour visionner les films. Il est aussi possible de faire un don pour soutenir les actions du festival.

Manon Guillon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *