Yona Rozenkier. Résister & choisir des sujets personnels

The Dive (Un havre de paix), son premier long-métrage, sélectionné au Festival de Locarno 2019, vient de sortir ce 12 juin en salles grâce à Pyramide Distribution. Tourné en famille avec deux de ses frères (Micha et Yoel), le premier film de Yona Rozenkier, touche à la guerre, au devoir, à la fratrie, aux traumas, au deuil, au sacrifice et à la protection.

Auto-proclammé « pire étudiant » de l’Université de Tel Aviv, Yona Rozenkier a réalisé deux courts qui étaient cette année à Cannes : Parparim (Les Papillons), en compétition officielle et The Sign, co-réalisé avec Eleonora Veninova, programmé à la SEE Factory à la Quinzaine des Réalisateurs. A la plage de la Quinzaine, à Cannes, nous l’avons interrogé sur son parcours, son passage au long, Israël et son cinéma.

Interview : Katia Bayer
Image, montage : Gaspard Richard-Wright
Son : David Khalfa

Retrouvez notre reportage sur la présence du cinéma israélien à Cannes : http://www.formatcourt.com/2019/06/israel-en-courts-a-cannes/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *