Trafo de Paul Horn

Expérimental, 12’, 2015, Autriche, Sixpackfilm

Synopsis : Consentir à être manipulable à souhait, pourquoi pas ?

Toujours en parallèle de la 22ème édition de l’Étrange Festival (7-18 septembre 2016) et pour en fêter dignement la bonne tenue, voici notre « film de la Semaine », sélectionné l’année dernière pour la compétition internationale de courts métrages du festival.

Dispositif expérimental drôle et jouissif, travaillé comme une « tentative d’épuisement » physique, « Trafo » de l’autrichien Paul Horn met en scène plusieurs visages d’hommes et de femmes filmés de face et de profil, comme s’il s’agissait d’une arrestation policière, et malmenés et transformés en direct par plusieurs sévices et maltraitances corporels.

Le détournement par l’accumulation permet alors d’embarquer dans un voyage hypnotisant quelque part entre les délires picturaux d’Arcimboldo et les facéties existentielles d’un clown triste. Le film se double également d’une réflexion allégorique sur la dignité humaine et tout ce que peut représenter et véhiculer un visage, réceptacle désabusé de comportements asociaux troubles et parcouru de douleurs intenses.

Julien Savès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *