5ème Festival Courtscourts, infos & palmarès

Ce samedi soir, s’est clôturée la cinquième édition du festival Courtscourts (24-26 juillet), largement placée sous le signe de la comédie, au domaine de St-Pierre de Tourtour (Var). Ce très sympathique festival de courts métrages en plein air est organisé depuis cinq ans par Michèle van Panhuys-Sigler, sa directrice et une poignée de bénévoles. Soucieux de proposer une alternative aux longs métrages de piètre qualité, Courtscourts cherche à faire connaître la forme courte aux villageois et aux touristes du coin et des environs en organisant des séances quotidiennes à la tombée de la nuit, sous les étoiles. Malgré la pluie du deuxième jour et le budget de fonctionnement extrêmement restreint, le festival a touché plusieurs centaines de spectateurs venus découvrir une vingtaine de courts métrages, pendant trois soirs de suite.

festival-courtscourts

Invitées à découvrir ce petit festival enthousiaste et sa région magnifique, Katia Bayer et Zoé Libault faisaient partie du jury et présentaient une carte blanche Format Court (la toute première en plein air) le soir de la remise des prix. La projection très suivie a donné lieu à une discussion autour des films et du court métrage en général avec un public, curieux d’en savoir plus sur le secteur et les créateurs (avis aux intéressés !).

Un peu plus tôt dans la soirée, le palmarès distinguait cinq films. Le public avait élu deux films de la compétition. « Welkom », un film d’écoles belge de Pablo Munoz Gomez, traitant du fossé linguistique et de l’absurdité de l’administration, remportait le premier prix.

« Mon ami Nietzsche », une comédie brésilienne sur l’enfance et la philosophie signée Fáuston da Silva obtenait, lui, le deuxième prix du public.

Le jury officiel offrait quant à lui le titre du meilleur film à « Democracia » de Borja Cobeaga, une comédie satirique espagnole à l’humour très noir.

Il récompensait également du Prix spécial une oeuvre originale belge sur l’émancipation des femmes à travers la danse, « The dancing », d’Edith Depaule.

Quant aux enfants, ils avaient droit eux aussi à leur prix via un programme consacré pour les 4-12 ans.  Enthousiastes et réactifs, ils choisirent « SNAP » de Thomas Murphy, un autre film belge, pour le coup animé et subaquatique.

Pour en savoir plus sur le festival Courtscourts, consultez son site internet : www.festivalcourtscourts.fr 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *