Autour du lac de Carl Roosens et Noémie Marsily

La ronde des jours

« Autour du lac » est un film qu’on ne voit pas venir et qui nous fait marcher. Avant d’avoir compris ce qui s’y passe, les mots déclamés de Carl Roosens (dessinateur, vidéaste, auteur et chanteur) résonnent dans nos têtes pour ne plus en sortir.

Certains ne pourraient y voir qu’un clip, pourtant « Autour du lac » va plus loin et propose un vrai dialogue entre musique et dessin. Cet habile mélange joyeusement torturé de crayons et de feutres sur papier donne à la musique de « Carl et les hommes boîtes » un vrai supplément d’âme. Le trait faussement naïf du dessin laisse poindre à la surface une certaine poésie qui lorgne vers l’absurde. Tandis que la voix envoûtante de Carl Roosens nous enveloppe, le personnage central se lève de son banc et commence sa ronde autour du lac. Il y croise des joggeuses, des passants et toutes sortes d’amateurs de promenades dominicales. À leur contact, cet homme qui marche décèle dans ce qui l’entoure des signes inquiétants qui finissent par envahir l’espace, transformant toute ce beau monde en monstres peu ragoûtant.

Dans cette fresque incongrue, on reconnaît bien la patte du tandem Carl Roosens/Noémie Marsily. Ils n’en sont pas à leur coup d’essai puisqu’ils ont déjà réalisé ensemble « Caniche » (2010) et s’apprêtent à réaliser une série intitulée « Moustique » (dont le pilote est en ligne) Dans chacune de ces réalisations, on retrouve ce ton enlevé et cette même tendresse tourmentée qui fait à la fois sourire et gamberger.

« Autour du lac » est le premier extrait de « La Paroi de ton Ventre », le second album de « Carl (Roosens) et les hommes boîtes ». Projeté mercredi soir au Forum des images, le film vient tout juste de recevoir le Prix Canal+ aide à la création pour un court métrage au dernier Festival d’Annecy.

Julien Beaunay

Consultez la fiche technique du film

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *