Jane Campion présidera le Jury des courts métrages et de la Cinéfondation du prochain Festival de Cannes

L’info a été largement répandue hier : Steven Spielberg présidera le Jury du 66ème Festival de Cannes (15-26 mai). Mais il y a moins d’un mois, on entendait parler d’une autre présidence, moins médiatisée : Jane Campion présidera le Jury des courts métrages et de la Cinéfondation du prochain Festival de Cannes, succédant dans ce rôle à Jean-Pierre Dardenne, Michel Gondry, Hou Hsiao Hsien, Martin Scorsese ou John Boorman.

jane-campion

© AFP

Réalisatrice néo-zélandaise, Jane Campion est remarquée dès ses débuts : lauréate de la Palme d’or du court métrage en 86 pour « Peel », elle capte l’intérêt de la critique internationale avec « Sweetie », son premier long métrage en compétition au Festival de Cannes. Après « Un ange à ma table », elle revient à Cannes avec « La Leçon de piano » qui remporte en 93 la Palme d’or plus un prix d’interprétation pour Holly Hunter.

Son œuvre, dominée par des personnages de femmes intenses en quête de leur identité, s’enrichit de multiples variations avec « Holy Smoke » (Kate Winslet), « Portrait of a Lady » (Nicole Kidman) ou « In the Cut » (Meg Ryan). Son dernier film, « Bright Star », biographie romancée du poète Keats et de sa muse est présenté en Compétition à Cannes, en 2009.

peel

"Peel"

Gilles Jacob, président du Festival de Cannes et de la Cinéfondation, a déclaré : « Jane est une enfant de Cannes. Je le sais pour avoir choisi ses trois premiers courts (ndrl : « Peel », 1982, « Passionless Moments », 1983), « A Girl’s Own Story », 1984) dont j’avais apprécié le style et la cohérence. Gamines naïvement perverses, ados refermées sur leur solitude, femmes ressassant leurs élans et leurs regrets : c’est l’univers au lyrisme ardent où Jane trace d’une main ferme ses portraits de groupe avec drame. Je suis heureux que l’histoire d’amour entre Lady Jane et le festival se poursuive aujourd’hui avec cette présidence. »

Le Jury de la Cinéfondation et des courts métrages, composé de cinq personnalités du cinéma et de la littérature, devra choisir parmi les films d’écoles de cinéma de la Sélection Cinéfondation les trois premiers Prix. Le jury désignera également la Palme d’or du court métrage, remise lors de la cérémonie de Clôture du Festival, dimanche 26 mai 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *