Festival Courtisane 2012 : le palmarès

courtisane2012

« La 11e édition de Courtisane, le Festiva gantois pour l’art cinématographique, vidéo et multimédia s’est clôturée ce dimanche 25 mars avec l’habituelle cérémonie de remise de prix suivie de la projection des films primés.

Un jury de professionnels – Gabriel Abrantes, Marina Gioti et Jeremy Rigsby – a pu ainsi annoncer le gagnant et décerner également deux « Mention spéciale »!

Le gagnant est le cinéaste Nicolas Pereda avec “Entrevista con la Tierra” (MEX, 2010).

Dans une zone d’ombre entre la fiction et la réalité, Pereda montre comment Nico et Amelio réagissent à la mort de leur ami suite à un accident dans les montagnes.

Le Jury s’est exprimé en ces mots: « Nous avons décidé de choisir ce film pour sa proposition, qui est répandue dans l’ensemble de l’œuvre des cinéastes, qui cherchent à revigorer une fonction sociale dans le cinéma et dans l’art. Il cherche à utiliser la fiction et le documentaire pour construire et soutenir une communauté géographiquement condensé, l’exploration d’un mélange de leur vie quotidienne, leurs mythes et les fictions autour de leur avenir. C’est le cinéma qui cherche à lier un groupe de personnes dans la poursuite d’un avenir commun.

Mentions spéciales:

“Agatha” de Béatrice Gibson (Royaume-Uni, 2012)

Une histoire psycho-sexuelle de science-fiction autour d’une planète sans voix. Le narrateur – fonction et genre indéfinis – nous guide à travers un paysage mental et physique, un espace au-delà du mot. Basé sur un rêve du compositeur Cardew Corneille.

“I Will Forget This Day” d’Alina Rudnitskaya (RU, 2011)
Filmé en grisaille, “I Will Forget This Day” est un portrait poignant de jeunes femmes qui sont dans l’attente et dont les décisions ne sont pas dévoilées.” (Andrea Picard)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *