Rencontre avec Fiona Gordon, Dominique Abel et Bruno Romy

La magie dans les yeux, ils étaient à Paris pour accompagner la sortie de leur troisième long-métrage, La Fée. La femme aux taches de rousseurs, Fiona Gordon, et l’homme aux cheveux ébouriffés, Dominique Abel, forment un couple de théâtre reconnu en Belgique et ailleurs. Dans leur travail de cinéma, ils sont rejoints par le discret Bruno Romy. Sans avoir la vocation de faire du cinéma, mais seulement l’envie, ils ont constitué une œuvre cinématographique libre, sensible, cocasse et imaginative. Pour eux, réaliser des films signifie amener le théâtre au cinéma, « tout comme les pionniers du cinéma l’ont fait ».

Nous avons rencontré ce trio comique pour questionner leur parcours, du court au long-métrage, mais aussi leur méthode de travail, la valeur du rire et leur vision du monde contemporain. Il ne s’agit pas d’une interview classique mais d’une rencontre, en trois chapitres, où la fragilité des mots se confond avec la profondeur des idées.

Chapitre 1


Chapitre 2

Chapitre 3

Articles associés : la critique de « Walking on the wild side », la critique de « Merci Cupidon »la critique de « Rosita »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *