Paris Courts Devant, le Palmarès 2011

Paris Courts Devant s’est achevé hier soir au terme de quatre jours de films, de courtes nuits et de rencontres folles. La soirée de clôture a mis en avant les films suivants, lors de son palmarès annuel, avant de projeter une sélection des films primés.

Grand Prix Paris Courts Devant, attribué à Hélène Marchal, Samy Barras, Romain Blondelle et Céline Seillé pour De riz ou d’Arménie (France)

Prix Fuji Film de la photo, attribué à Bastien Simon pour Ceux qui marchent contre le vent (France)

Prix Sacd – Du rififi dans les écoles d’animation, attribué à Jérémy Guiter pour Sur les Rails (France)

Prix Les Petits Courts Devant, décerné par les enfants des écoles : Sara Verhagen et Yannick Privat pour Dog Sitting (France)

Prix TV5 Monde, attribué à Elsa Diringer pour C’est à Dieu qu’il faut le dire (France)

Prix du meilleur film étranger, attribué à Anu Aun pour Vahetus (Estonie)

Prix Beaumarchais-Sacd, attribué à Elsa Diringer pour C’est à Dieu qu’il faut le dire (France)

Prix Format Court du Meilleur Premier Film, attribué à Sjaak Rood, pour The origin of creatures (Pays-Bas)

Prix « Musique au cinéma », attribué à Mathieu Alvado et Guillaume Rieu pour L’attaque du monstre géant suceur de cerveaux de l’espace (France)

Prix Philippe Billion, attribué à Paulin Cointot, Dorianne Fibleuil, Antoine Robert et Maud Sertour pour Le taxidermiste (France)

Mention spéciale du Jury attribuée à Ventura Durall pour El somriure amagat (Le sourire caché) (Espagne)

Prix Futuroscope du Cher Public attribué à Jeroen Annokkée pour Suiker (Le sucre) (Pays-Bas)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *