Tae-gyum Son : « Si mon film n’avait pas été invité au festival de Cannes, ça aurait été le dernier »

Sorti de la Chung-Ang University de Séoul, Tae-gyum Son a remporté il y a peu le troisième prix de la Cinéfondation avec son film « Ya-Gan-Bi-Hang » (Fly by Night). Accompagné de sa distributrice et traductrice Jihye Park, il livre son point de vue en V.O. sur l’adolescence au cinéma, ses grands maîtres à penser, ses difficultés à s’insérer dans l’industrie coréenne et sur l’influence de Cannes sur la poursuite de sa carrière.

Interview : Katia BayerIsabelle Mayor

Image, montage : Isabelle Mayor

Lire la critique de « Ya-Gan-Bi-Hang » (Fly by Night)

Une réflexion sur “ Tae-gyum Son : « Si mon film n’avait pas été invité au festival de Cannes, ça aurait été le dernier » ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *