F comme Farat

Fiche technique

Synopsis : La vie est absurde, et le jeu du destin parfois cruel. Quelles conséquences peuvent survenir d’une décision faite par amour ? Mort, souffrance ? D’après le poème « Le gardien du phare aime trop les oiseaux », de Jacques Prévert.

Genre : Animation

Durée : 4’50 »

Pays : Bulgarie

Année : 2009

Réalisateur : Velislava Gospodinova

Scénariste : Velislava Gospodinova

Directeur photographie : Velislava Gospodinova

Musique : Sergei Rachmaninoff

Musique pré-existante : Sergei Rachmaninoff

Montage : Velislava Gospodinova

Animation : Velislava Gospodinova

Décors : Velislava Gospodinova

Effets spéciaux : Velislava Gospodinova

Montage Son : Tsvetan Chobanoff

Mixage Son : Tsvetan Chobanoff

Production : Velislava Gospodinova

Article associé : la critique du film

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *