Jeux de plage de Laurent Cantet

« T’as décidé de m’emmerder ce soir ? »

Bien avant « Ressources humaines » et « Entre les murs », Laurent Cantet a conçu « Jeux de plage », un court centré sur le rapport au père, les préoccupations générationnelles, le non-dit et le sentiment de honte, présenté cette semaine au festival de Locarno.

Dans les Calandes, Éric, un garçon de 18 ans délaisse la villa familiale pour retrouver l’animation du village et l’insouciance d’un groupe de jeunes gens de son âge. Denis, son père, refusant son désir d’indépendance, se met à le suivre et à l’épier, malgré les tentatives de ce dernier de le repousser. Lorsque les amis d’Éric découvrent que Denis les a surpris nus à la plage, l’humiliation du jeune homme atteint son paroxysme.

jeux-de-plage1-laurent-cantet

D’un côté, le scénario de Laurent Cantet identifie un jeune homme séduisant, insouciant, en pleine force de l’âge, en quête de liberté et d’exploration sexuelle. De l’autre, se profile la figure du père, un homme mûr, maladroit, voyeur et étouffant aux yeux de son fils, refusant la distance établie par celui-ci. Entre les deux, une relation complexe, déchirée, troublante, sacrifiée, faite de tendresse et de rancœur.

À plusieurs reprises, Éric tente de semer son père : en lui faussant compagnie, en se cachant, en le remerciant de sa discrétion, … Inévitablement, le père reste dans les parages pour quelques miettes de plus : ces moments pendant lesquels il est le témoin distant de la vie de son fils à défaut d’en être l’interlocuteur direct.

Un père, un fils. Une fiction, une réalité. « Jeux de plage » se joue entre Djellil et Jean Lespers, unis à la vie comme à l’écran. Leur relation originelle, intime, fort probablement nourrie de différents comme de rapprochements, dote le film d’un parfum rare : un sentiment de vérité.

Exploration des limites, justesse de ton, double portrait de la filiation et de la paternité, pudeur des sentiments, impudeur des corps, … Avec « Jeux de plage », Laurent Cantet pose une intrigue et offre un film, son deuxième, après « Tous à la manif », entre profondeur, secret et désir.

Katia Bayer

Consulter la fiche technique de « Jeux de plage »

Visionner « Tous à la manif » sur le site de Telerama.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *