Aardman : Animaux au micro, duo de patates et tata désossée

Créé à Bristol en 1972 par David Sproxton et Peter Lord, le studio Aardman a acquis une solide réputation dans le milieu artistique avec les aventures à succès de Wallace et Gromit, un esprit malicieusement anglais et le maniement raffiné de l’animation en pâte à modeler. Rencontrer Peter Peake, animateur chez Aardman, permet de fouiller dans sa besace de DVD et d’en extirper un disque aussi plat qu’un pain azyme, consacré aux chefs-d’oeuvre du célèbre studio de production.

Creature Comforts (L’avis des animaux)

Creature Comforts

Réalisé en 1989 par Nick Park, le créateur de « Wallace et Gromit », « Creature Comforts » s’intéresse aux conditions de vie des animaux du zoo. Plutôt que d’interroger des experts, ce court de cinq minutes donne la parole aux principaux concernés : les animaux eux-mêmes. Détenus dans des prisons publiques, ils témoignent à gueule découverte de leur quotidien, de leurs infortunes et de leurs aspirations. Cela pourrait être du Delarue, mais c’est du Aardman : ironique, philosophique et modelé en pâte. Ce micro-trottoir est « bête et bien » inhabituel : le micro est tendu alternativement vers une famille d’ours polaires, un jaguar blasé brésilien, une tortue aimant lire, un gorille comptant ses jours de captivité, … Qualité de l’animation, réalisme fabuleux, humour de situation et voix géniales : « Creature Comforts » ne fait pas ses vingt ans et mérite amplement son Oscar du meilleur film d’animation glané en 1990*.

Pib and Pog

Pib and Pog (2003)

Slapstick moderne, ce court met en scène, dans un faux programme pour enfants, deux terreurs ludiques, Pib et Pog, cultivant de faux airs de pommes de terre colorées et se conduisant à l’opposé des exigences du cahier des charges du mercredi (gentillesse, savoir-vivre, et politesse). Rapidement, le duo de patates s’arme d’accessoires (mitraillette, scie, acide sulfurique, canon, … ) au petit dam de la voix-off. Le mal est fait, mais l’émission touche déjà à sa chute : il est temps de chanter à l’unisson et se révéler plus grincheux et vieux que prévu.

Nommé aux BAFTA, « Pib and Pog » est le premier film de Peter Peake au sein des studios Aardman. Violent, léger, cynique et très court, il renvoie aux placards des chaînes les Oui-Oui et autres Teletubbies attardés, ce qui n’est pas plus mal, avouons-le…

Not Without My Handbag (Jamais sans mon sac à main)

Dernier titre choisi sur ce DVD, « Not Without My Handbag » a été réalisé en 1993 par Boris Kossmehl, ayant depuis collaboré à « Shrek » et à plusieurs films du studio de production londonien Aka. Dans ce film-ci, une petite fille sans bouche voit sa tante partir en enfers à cause du non règlement de sa machine à laver ‘Dante’. Le Uotidien reprend son Q jusqu’au jour où la tata désossée revient frapper à la porte : elle a oublié son sac à main…

Un brin stressant, « Not Without My Handbag » est un court bien fichu, ludique et rythmé, porté par une angoisse burtonienne, un humour noir de circonstance, et un fourre-tout infernal. Sally Field n’a qu’à bien se tenir !

Katia Bayer

*Pour info, « Creature Comforts » a donné suite à une série du même nom, en version anglaise et américaine, et servi de publicité pour la compagnie Heat Electric. Les spots « Le Confort électrique » (Heat Electric), également réalisés par Nick Park, figurent sur ce DVD.

Article associé : l’interview de Peter Peake

Consulter les fiches techniques de « Creature Comforts », « Pib and Pog » et  « Not Without My Handbag »

DVD Les Chefs-d’oeuvre du studio Aardman : Editions Montparnasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *