Palme d’Or du court métrage attribuée à « Arena », de João Salaviza

Neuf courts métrages figuraient dans la Sélection officielle de Cannes. Dimanche soir, lors de la cérémonie de clôture, le Prix du meilleur court métrage a été décerné au réalisateur portugais João Salaviza, pour son film « Arena ». Une mention spéciale a également été attribuée au film néo-zélandais  « The Six Dollar Fifty Man » de Mark Albiston et Louis Sutherland.

Arena (Palme d’Or du court métrage)

arena

Synopsis : Mauro vit en prison domiciliaire. Les tatouages l’aident à brûler le temps.
Trois gamins du quartier s’approchent de sa fenêtre. Dehors, le soleil de midi tape fort.

The Six Dollar Fifty Man (Mention spéciale)

the-six-dollar-fifty-man

Synopsis : L’histoire se déroule dans une ville côtière néo-zélandaise, dans les années 1970, et raconte l’histoire d’Andy, un garçon fougueux de 8 ans qui se voit forcé de quitter son univers imaginaire de superhéros afin de se confronter à des tyrans de son école.

Un extrait de « The Six Dollar Fifty Man » est visible sur le site de la production.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *