Nicolas Engel et le film musical

nicolas-engel3

Il grandit à Hong Kong et à Londres, où naît son goût pour la comédie musicale. En 2005, il réalise son premier court métrage musical, « Les Voiliers du Luxembourg », puis approfondit son travail sur la fiction chantée avec « La Copie de Coralie ». Il… STOP !

Nicolas Engel, sensible aux films musicaux, à l’intemporalité, à la communication, à la mémoire, et au rythme, est le réalisateur de trois courts métrages, deux « classiques », et un mobile. « Les Voiliers du Luxembourg » relate la rencontre de petits bateaux et de grandes personnes, par le jeu de l’amour, du vent, et du hasard. « La Copie de Coralie », narre le souvenir d’une rencontre et d’une trace, une photographie reproduite à l’infini. Réalisé la même année, avec un téléphone portable, « Un premier amour » mêle, quant à lui, oubli et séduction dans le métro parisien.

Trois films, un auteur, un focus. Retrouvez-y :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *