Le film de la semaine : Port Nasty de Rob Zywietz

Repéré à Clermont-Ferrand et à Angers, programmé par Format Court au festival Séquence Court Métrage, Port Nasty, réalisé par Rob Zywietz alors étudiant à la National Film and Television School (NFTS), nous avait enchantés à l’époque de sa diffusion (2015). Depuis un mois, le film est en ligne sur la Toile.

Doté d’une bande-son bien foutue et d’un trio de couleurs assumé (bleu, blanc, noir), le film parle d’intégration, de solidarité, de mise à mort, de fonds marins, d’hommes sans femmes et de chasse à la baleine.

Port Nasty ? Un film d’école, un film d’atmosphère beau, fort, sombre, clair, un film dans lequel le ciel se fond avec la mer, la solitude rejoint le collectif, la simplicité apparente du graphisme émerge dans l’étendue des plans. Ici et là, des mains, un visage, des silhouettes, un œil ou encore une queue de cétacé se détachent, se découpent, dans la nuit noire, en apparence calme, en réalité menacée par les hommes et leur environnement naturel.

Katia Bayer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *