Le clitoris de Lori-Malépart Traversy

Huit mois ont passé depuis que Lori-Malépart Traversy, jeune animatrice québécoise, a commencé à dessiner les premières esquisses du Clitoris jusqu’à son résultat final. Ce court-métrage d’animation documentaire était son travail de fin d’études à l’école de cinéma Mel Hoppenheim, un département de la Faculté des Beaux-Arts à l’Université Concordia de Montréal.

Animation, 3’18 », 2016, Mel Hoppenheim School of Cinema

Synopsis : Les femmes sont chanceuses, elles possèdent le seul organe du corps humain qui sert uniquement au plaisir : le clitoris ! Découvrez son anatomie ignorée et son histoire méconnue de façon drôle et instructive.

Le rencontre avec l’œuvre animée de la réalisatrice lettonne Signe Baumane, la lecture de “La Fabuleuse Histoire du Clitoris” (Jean-Claude Piquard, 2013) ainsi que quelques recherches sur Wikipédia à ce sujet et son savoir-faire ont conduit cette jeune artiste à réaliser ce bijou animé d’une grande valeur éducative et artistique qui a été largement promu et sélectionné dans les plus réputés festivals spécialisés, comme Annecy, Animamundi, Animafest, Dok Leipzig, Animac et Krok.

Dans ce court-métrage, dessiné à la main et avec une palette de couleurs légères, Lori-Malépart Traversy nous livre, avec humour, une description historico-scientifique des aventures et des malheurs du clitoris à travers les siècles, par le biais d’une voix-off, qui rend encore plus charmante sa proposition.

Longtemps considéré comme un hors-la-loi et même rejeté par Sigmund Freud – décrétant que tout plaisir est lié à la pénétration -, le clitoris accède enfin, grâce à ce film, à sa place d’honneur, entre beauté, suggestivité et plaisir autonome.

Adriana Navarro Álvarez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *