Les Vendéennes de Frédéric Bayer-Azem et Johan Michel

Fiction, 19′, France, 2015, Autoproduction

Synopsis : Des Vendéennes. Des voix au ciel, des nuages dans la bouche.

Le cinéaste Frédéric Bayer-Azem, dont la trajectoire au sein de la production française de courts-métrages demeure l’une des plus singulières et des plus remarquables, s’est associé à un autre réalisateur, Johan Michel, pour réaliser ce qui reste à ce jour son ultime opus court, « Les Vendéennes ». Parti sur les routes des Pays de la Loire avec une équipe de tournage réduite à l’essentiel et surtout sans aucun scénario, le duo de réalisateurs s’est laissé porter par la vacance et par la fantaisie de leurs interprètes pour composer un film semblable à aucun autre.

Chaque nouveau plan devient le lieu d’une relance de la fiction, de l’ouverture d’un espace unique et éphémère où tout peut se jouer, où chaque acteur du film (spectateur compris) est invité à déployer son imaginaire, à mettre à l’épreuve sa croyance dans ses propres forces et dans les possibilités du cinéma. Un film qui ne prend le spectateur par la main que pour mieux le faire valser, pour mieux l’entraîner dans une danse à inventer à deux.

Marc-Antoine Vaugeois

One thought on “Les Vendéennes de Frédéric Bayer-Azem et Johan Michel”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *