Le Python de Julien David

Pour fêter le lancement imminent de la 4ème édition du Festival BD6Né (du 10 au 12 juin), rien de mieux que d’évoquer le film qui a reçu le Grand Prix lors de la 1ère édition, à savoir « Le Python » de Julien David.

Le Python de Julien David (Fiction, 17’, 2012, France, R!Stone)

Synopsis : Sophie, cinquante-cinq ans, est vendeuse en librairie dans une grande enseigne à Paris. C’est une femme seule, un peu caractérielle, dont le cœur est à prendre. Pendant les vacances, elle garde l’animal de son voisin de palier : un  python.

Œuvre protéiforme, utilisant images réelles et bouts de séquences en animation, « Le Python » explore la psychologie d’une femme, écrasée par la solitude, qui recherche amour et affection. Alors qu’elle accepte de garder l’animal de compagnie de son voisin, à savoir un python, elle doit affronter une nouvelle désillusion amoureuse. Elle commence alors à s’enfoncer peu à peu dans un repli névrotique et à s’abandonner à un désespoir nocif.
Flirtant avec plusieurs tons et genres (comédie noire, étude psychologique, film d’animation hystérique), « Le Python » travaille sur la métaphore frontalement, mais de manière très juste. Le film brosse avant tout un portrait de femme saisissant, en proie à la plus profonde solitude, et réussit à naviguer entre le rire et le sordide sans forcer le trait.

Julien Savès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *